100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 11.12.2009 07h58
La visite de Hu Jintao au Kazakhstan et au Turkménistan va renforcer les relations bilatérales

La prochaine visite du président chinois Hu Jintao au Kazakhstan et au Turkménistan renforcera les relations amicales et la coopération mutuellement avantageuse entre ces pays et la Chine, a déclaré jeudi le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Guangya, lors d'un point de presse.

Le président Hu Jintao va effectuer, du 12 au 14 décembre, une visite de travail dans ces deux pays, durant laquelle, il aura des entretiens avec son homologue kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, et le président turkmène, Gourbangouly Berdymoukhamedov. Ces discussions porteront sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d'intérêt commun, a fait savoir le vice-ministre.

"En tant que voisin et partenaire entrenant avec ces pays de bonnes relations, la Chine se félicite des succès remarquables obtenus par les pays d'Asie centrale dont font partie le Kazakhstan et le Turkménistan depuis leur indépendance", a-t-il souligné.

Il a salué la stabilité de la situation en Asie centrale, la réforme politique et économique en cours, l'amélioration des conditions de vie des habitants et le développement des relations extérieures des pays de la région.

"La Chine va élargir sa coopération avec les pays d'Asie centrale et contribuer à la paix et au développement de la région", a poursuivi Wang Guangya.

Le vice-ministre chinois a rappelé le développement des relations entre la Chine et le Kazakhstan depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques en janvier 1992, en particulier depuis l'établissement d'un partenariat stratégique en 2005.

Les deux partenaires ont eu des échanges de visites de haut niveau et organisé le 5e cycle de réunion de la Commission de coopération Chine-Kazakhstan.

" Nous sommes voisins et partageons des intérêts réciproques ce qui a fait progresser notre coopération dans les domaines du commerce, de l'économie, de l'investissement, de la communication, de l'énergie, des affaires sociales et de la culture", a affirmé Wang Guangya.

Il a fait l'éloge des progrès dans la construction d'un centre de coopération internationale dans la ville frontalière d'Horgos, d'une usine d'électrolyse de l'aluminium et d'un oléoduc Chine-Kazakhstan.

La Chine et le Kazakhstan ont coopéré efficacement contre les "trois forces de mal" que sont le séparatisme, l'extrémisme et le terrorisme, ainsi que dans le cadre de l'Organisation de coopération de Shanghai et de la Conférence sur l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA), a rappelé Wang Guangya.

En ce qui concerne les relations entre la Chine et le Turkménistan, le vice-ministre chinois a fait l'éloge de la coopération bilatérale dans les domaines de la politique, du commerce, de l'économie, de l'énergie, des communications et de la culture.

Le vice-ministre des Affaires étrangères a rappelé la visite en Chine, en juillet 2007, du président du Turkménistan Gourbangouly Berdymoukhamedov, la visite de Hu Jintao dans ce pays d'Asie centrale en août 2008 et la visite du vice-Premier ministre Li Keqiang en juin cette année.

Malgré la crise financière mondiale, le volume du commerce sino-turkmène a affiché une forte croissance de 135% sur un an pour atteindre 830 millions de dollars en 2008. Il s'est élevé à 870 millions de dollars au cours des dix premiers mois de l'année, soit une hausse de 38% en glissement annuel, a indiqué Wang Guangya.

La Chine et le Turkménistan ont aussi coopéré au sein des Nations-Unies, a-t-il fait savoir.

"La Chine continuera à promouvoir les relations bilatérales avec le Turkménistan, sur la base d'une coopération amicale", a-t-il promis.

Le président Hu Jintao et ses homologues du Turkménistan, du Kazakhstan et de l'Ouzbékistan vont également assister à une cérémonie pour marquer l'achèvement d'un gazoduc transasiatique de 1 833 km qui relie le Turkménistan à la région autonome ouïgoure du Xinjiang en Chine, en traversant le Kazakhstan et l'Ouzbékistan.

"Un tel projet est un exemple de coopération mutuellement avantageuse entre nos quatre pays et montre notre volonté de renforcer la coopération économique et de nous développer en commun", a conclu Wang Guangya.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
"Voyager, écrire et lire": Jean-Marie Gustave Le Clézio à l'Académie des Sciences sociales de Chine
Changements mineurs de la politique macro-économique
Les « 10 commandements » pour les fonctionnaires devraient être pris au sérieux
Poursuite de la grève dans des musées nationaux de France
Chine : il est indispensable que le travail soit vraiment rémunéré
Croissance à contre-courant des investissements chinois à l'étranger
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine