100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 27.11.2009 07h52
Un vice-PM chinois rencontre un envoyé spécial français

Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré jeudi à Beijing le ministre français de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer, Jean-Louis Borloo, envoyé spécial du président Nicolas Sarkozy sur le changement climatique.

Le Conseil des affaires d'Etat (gouvernement chinois) a annoncé jeudi que la Chine allait réduire ses émissions de dioxyde de carbone de 40-45 % par unité de PIB à l'horizon 2020 par rapport au niveau de 2005.

Cet engagement sera inclu dans les plans économiques à moyen et long termes de la Chine.

"Cette décision prise par la Chine de sa propre initiative vise à accélérer la transformation du mode de développement de l'économie. C'est également une contribution aux efforts de la planète pour lutter contre le changement climatique", a déclaré Li Keqiang au ministre français.

Le vice-Premier ministre chinois a également insisté pour que la communauté internationale respecte la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le protocole de Kyoto, le principe de "responsabilités communes mais différenciées" et la feuille de route de Bali. Il a aussi souligné l'importance que la communauté internationale conjugue ses efforts pour garantir une issue positive aux discussions sur le climat.

La 15e Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) doit se tenir à Copenhague pour renouveler les objectifs de réduction de gaz à effet de serre fixés par le protocole de Kyoto de la CCNUCC, dont la première phase expirera en 2012.

Li Keqiang a souligné que la Chine attachait une grande importance aux relations avec la France et ferait progresser les relations bilatérales dans une perspective stratégique et à long-terme.

Les deux pays devraient respecter mutuellement les intérêts qui leur tiennent le plus à coeur, approfondir leur coopération dans divers domaines et faire progresser le partenariat stratégique global d'une manière saine et continue.

Au cours de son entretien avec Li Keqiang, J.-L. Borloo a transmis une lettre de Nicolas Sarkozy au président chinois Hu Jintao.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le dirigeant de la RPDC reçoit le ministre chinois de la Défense
La Chine nie avoir mis des terres cultivables sur le marché pour faire baisser le prix des logements
Le traitement des ordures et des déchets afin de préserver le bel aspect de la ville
Il faut tirer les leçons de la catastrophe minière
Débats houleux autour du sujet concernant la castration chimique obligatoire
Paris discute de projets de nouveau métro
Match France-Eire : pourquoi on s'en prend seulement à Thierry Henry ?