100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 24.11.2009 08h55
Jean-Pierre Raffarin : « J'exprime une fois de plus mon respect vis-à-vis des jeunes Chinois »

L'ancien premier ministre français Jean-Pierre Raffarin a accordé, le 20 novembre à 20 h 20, dans l'Hôtel International de Beijing, une interview sur les relations sino-françaises et sino-européennes, après un colloque sur le partenariat stratégique Chine-Europe tenu les 19 et 20 novembre à Beijing.

« L'activisme et l'amitié se sont enfin rétablis dans les relations sino-françaises, a déclaré avec émotion Jean-Pierre Raffarin, âgé de 61 ans. J'étais venu en Chine lorsque les relations entre les deux pays étaient délicates afin de renforcer leur amitié. Aujourd'hui en participant au colloque sur le partenariat stratégique sino-européen en Chine, j'ai ressenti une atmosphère active et amicale dans les relations entre les deux pays. La particularité de ma visite réside dans le fait que, peu de temps après la visite du président américain Barack Obama, je suis arrivé en Chine avec une délégation de l'Union européenne. Je pense que la Chine trouvera un équilibre entre les relations sino-américaines et les relations sino-européennes. Cela a autant d'importance pour nos deux parties ».

Jean-Pierre Raffarin a qualifié le prochain sommet Chine-Europe, qui aura lieu fin novembre à Nanjing, d'occasion importante pour montrer les bonnes relations sino-européennes. Selon lui, le sommet de Nanjing offrira à l'Europe et à la Chine une occasion d'exprimer leurs positions avant la Conférence de Copenhague.

En réponse à la question « Comment équilibrer les relations entre la Chine, les États-Unis et l'Europe », Raffarin a déclaré : « Je pense que la Chine et l'Europe partagent une vision du monde multipolaire dotée d'une gestion commune. Nous ne préconisons ni le G1, ni le G2, ni le G3, ni le G4. Ce mécanisme de gestion commune pourra se manifester à travers la Conférence de Copenhague ou l'organisation du G20, mais également à travers la réforme des institutions internationales, telles que le FMI et l'ONU. Aucune relation bilatérale n'est plus importante qu'une autre. La Chine ne doit pas considérer les relations sino-américaines comme plus importantes que les relations sino-européennes. De même que l'Europe ne considère pas les relations euro-américaines comme plus importantes que les relations euro-chinoises ».

Jean-Pierre Raffarin a affirmé que la réforme incessante du mécanisme de l'Union européenne a également fourni une bonne occasion au développement des relations sino-européennes. « L'UE vient d'élire son premier ‘président' et son premier ‘ministre des affaires étrangères'. Son mécanisme sera ainsi simplifié et son efficacité élevée. Cela peut être considéré comme des préparatifs pour le prochain sommet Chine-Europe à Nanjing », a indiqué M. Raffarin. « Mais, c'est M. Barroso qui représentera, cette fois encore, l'UE lors du sommet de Nanjing », a ajouté M. Raffarin.

À la question « Le nouveau ‘président' de l'UE Van Rompury, de tendance modérée, va-t-il contribuer à la valorisation de l'UE ? », Jean-Pierre Raffarin a répondu : « Je pense que les expériences politiques et la valeur de M. Van Rompury sont largement approuvées. On dit qu'il est un 'architecte' parce qu'il émet toujours des propositions constructives. Je pense qu'il possède les expériences politiques nécessaires pour le poste de 'président' de l'UE. Nous verrons que pendant son mandat, les dirigeants des 27 membres de l'UE auront une coopération plus profonde et plus large. Je lui fais confiance ».

M. Raffarin, un vieil ami du peuple chinois, a effectué une dizaine de visites en Chine. En 2003, il avait insisté pour se rendre en Chine en pleine épidémie de SARS. En 2008, c'est une fois de plus Jean-Pierre Raffarin qui s'est rendu en Chine, dans le contexte tendu des relations sino-françaises, afin de jouer le rôle de médiateur.

[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 139 mineurs pris au piège lors d'un coup de grisou (nord-est)
Cours de danse des étudiants sourds –muets
Un président pour l'Union européenne, une bonne nouvelle pour les relations avec la Chine
Le football africain connaît un essor prodigieux
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique