100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 19.11.2009 15h39
Interview de Jean-Pierre Raffarin en prévision du sommet UE-Chine de Nanjing

L'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin était mercredi à l'Université des Langues Etrangères de Beijing. Dans le cadre des préparatifs du prochain sommet Chine - Union européenne de Nanjing, il a mis l'accent notamment sur l'éducation.

Grand ami de la Chine et toujours très à l'aise, Jean-Pierre Raffarin a été acueilli chaleureusement par le président de l'Université. Sourires et accolades avant d'entrer dans le vif du sujet. Pour l'ancien Premier ministre français, cette année est marquée par l'influence croissante de la Chine.

Jean-Pierre Raffarin

Ancien Premier ministre français

"Donc cette année 2009 est une année où d'une part la Chine et d'autre part l'Europe sont sur le devant la scène, c'est bien qu'elles se parlent, et qu'elles se parlent notamment pour préparer les grands enjeux. Parmi ces grands enjeux nous allons parler de l'enjeu de Copenhague, du développement durable et de la croissance, pour faire en sorte qu'elle soit qualitativement compatible avec de faibles émissions de gaz à effet de serre."

Jean-Pierre Raffarin s'est ensuite adressé aux étudiants. Un discours pour mettre en musique les engagements signés par les 2 pays concernant les échanges éducatifs. Devant ces futurs diplomates, c'est d'abord à l'avenir des relations sino-françaises qu'il s'est adressé.

Jean-Pierre Raffarin

Ancien Premier ministre français

"Il faut avoir confiance dans l'avenir, parce que l'avenir dépend en grande partie de la relation entre la Chine et l'Europe, et dans cette relation entre la Chine et l'Europe, la France veut jouer un rôle actif, amical et stratégique."

Infatigable défenseur de l'amitié sino-française, Jean Pierre Raffarin poursuit ses missions de bons offices. Des missions qui portent leurs fruits. Pour preuve, une délégation de cadres chinois, emmenée par le ministre du Commerce, se rendra prochainement en France. Ou encore la visite attendue en Chine du Premier ministre français François Fillon à la fin de l'année.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : La superficie de couverture forestière atteint les 195 millions d'hectares
Hausse des IDE en Chine en octobre
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
La Chine ne deviendrait pas un «leader» mondial