100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.09.2009 10h04
Fête nationale: Paix, développement et coopération -- 60 ans de diplomatie chinoise

A la veille du 60e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, a accordé à l'agence Xinhua (Chine nouvelle) un entretien portant sur les succès de la diplomatie chinoise pendant les 60 dernières années.

Depuis la fondation de la Chine nouvelle, une nouvelle théorie diplomatique aux caractéristiques chinoises s'est définie grâce aux initiatives de trois générations de dirigeants avec successivement à leur tête Mao Zedong, Deng Xiaoping et Jiang Zemin et sous l'actuelle direction du secrétaire général du Parti communiste chinois, Hu Jintao.

Munie de ces armes idéologiques, la diplomatie chinoise a pu, pendant 60 ans, sauvegarder la souveraineté, la sécurité nationale et les intérêts du développement. Elle a joué un rôle important en faveur de la paix, du développement et de la coopération dans le monde.

Par sa coopération étroite avec le reste du monde, la Chine a assumé sa responsabilité dans le règlement des problèmes internationaux et a remporté de grands succès dans ses relations extérieures notamment dans les domaines économique, culturel et social.

Actuellement, 171 pays ont établi des relations diplomatiques avec la Chine contre 18 aux premiers jours après sa fondation. Elle entretien des liens d'amitié dans le monde entier.

Sur le plan de ses relations avec les grands pays, la Chine a instauré de nouveaux types de coopération ou de partenariat constructif. Un partenariat de coopération stratégique a été réalisé entre la Chine et la Russie et progresse aujourd'hui à un niveau élevé et d'une manière saine, stable et durable. Le développement des relations sino-russes est dans l'intérêt commun des deux peuples.

Parallèlement, après avoir connu des vicissitudes, les relations sino-américaines sont revenues à leur meilleur niveau depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis il y a 30 ans. Les deux pays ont redéfini leurs relations de coopération globale pour le XXIe siècle et ont instauré un nouveau mécanisme de dialogue stratégique et économique. Le développement des relations sino-américaines est non seulement dans l'intérêt fondamental des deux peuples et favorise aussi la paix, la stabilité et le développement de la région Asie Pacifique et du monde.

Avec l'Union européenne, la Chine a établi un partenariat stratégique global et avec le Japon, des relations stratégiques de bénéfice mutuel. Elle a également renforcé sa coopération avec les pays émergents en participant aux systèmes de dialogue des pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) et des pays émergents du G5 (Brésil, Chine,

Inde, Mexique et Afrique du Sud).

Depuis la fondation de la nouvelle Chine, les relations de bon voisinage ont toujours été au coeur de sa politique diplomatique et elles ont connu différentes phases.

Dans les années 50, à la conférence de Bandoeng, la Chine a proposé, avec d'autres participants, les cinq principes de la coexistence pacifique, à savoir la coexistence pacifique, le respect mutuel de la souveraineté et l'intégrité territoriale, la non-agression, la non-ingérence dans les affaires intérieures, ainsi que l'égalité et la réciprocité. A l'aube du nouveau siècle, la Chine a continué à promouvoir le bon voisinage et la coopération régionale en créant, avec la Russie et le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan, l'Organisation de coopération de Shanghai. La Chine a aussi multiplié les dialogues avec l'ASEAN et développé le dialogue ASEAN+3 (Chine, Japon et Corée du Sud).

Avec des relations économiques de plus en plus étroites, la Chine est devenue la plus grande partenaire commerciale du Japon, de la Corée du Sud, de l'Inde, du Vietnam et de

la Mongolie. Depuis 60 ans, les ramifications amicales de la Chine avec ses pays voisins se sont développées et porte des fruits prometteurs.

La Chine prend soin de renforcer ses liens et sa coopération avec les pays en voie de

développement. Peu après sa fondation, la Chine avait déjà commencé à soutenir fermement les luttes pour l'indépendance nationale des peuples asiatiques, africains et latino-américains, ainsi que leurs luttes pour le développement économique national.

En octobre 1971, la 26e Assemblée générale de l'ONU a ratifié la résolution N°2758 pour que la Chine retrouve tous ses droits légitimes à l'ONU.

En 2006, la Chine a organisé avec succès le Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine et a publié lors de sa clôture huit mesures d'assistance vis à vis de l'Afrique. Les échanges et la coopération dans les domaines politique, économique et culturel entre la Chine et les pays africains sont entrés dans une nouvelle phase.

La Chine a également organisé le Forum de coopération sino-arabe qui est devenu une nouvelle plate-forme pour renforcer et adapter l'amitié entre la Chine et le monde arabe au

nouvel environnement international .

Une coopération substantielle s'est aussi développée entre la Chine et l'Amérique latine d'une part et avec les pays des Caraïbes, de l'autre.

Les pays en voie de développement sont d'une importance particulière. Leur union et leur coopération avec la Chine sont à la base de la diplomatie chinoise.

En ce qui concerne les succès de la diplomatie multilatérale de la Chine, la Chine a joué un rôle constructif et important dans le règlement des problèmes d'importance internationale

et régionale, ainsi que dans le maintien de la paix internationale.

En tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, la Chine a œuvré à protéger les objectifs et les principes de la Charte de l'ONU, à trouver les solutions aux conflits internationaux par voie pacifique, notamment les dialogues et les négociations. En menant une coopération internationale élargie dans les différents domaines, la Chine soutient activement les réformes de l'ONU et de son Conseil de sécurité, les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les réformes du système financier international. Elle lutte également, avec les autres pays du

monde, contre les menaces du changement climatique, de la sécurité énergétique et de la prolifération des armes de destruction massive.

La Chine accorde une grande attention à la protection des Chinois à l'étranger. Dans tous les consulats chinois, les services chargés de la protection des ressortissants chinois à l'étranger traitent chaque année au moins 30 000 affaires consulaires.

Pendant les 60 dernières années, l'équipe diplomatique s'est agrandie en se dévouant à la cause de la diplomatie chinoise et en se perfectionnant sans cesse.

Le ministre chinois a attribué le succès de la diplomatie chinoise des 60 dernières années

à une politique étrangère de paix et d'indépendance et à son adhésion à la ligne de la direction du Parti et du gouvernement central tout en prenant compte des

situations interne et externe. La Chine va continuer à sauvegarder la justice sur la scène internationale tout en protégeant l'intérêt du peuple chinois et des peuples du monde pour faire de la terre une demeure agréable.

Au XXIe siècle, la diplomatie doit servir à la construction d'une société aisée tout en se

mettant en cohérence avec le travail des autres ministères pour renforcer l'influence politique de la Chine, sa compétitivité économique, sa popularité et la force de son exemple moral. La diplomatie chinoise poursuivra sans se lasser sa propre voie de développement

pacifique tout en mettant l'accent sur la paix, le développement et la coopération. Elle n'abandonnera pas non plus la stratégie d'ouverture de la Chine et son principe de relations mutuellement bénéficiaires dans le but de contribuer à la réalisation d'un monde harmonieux de paix durable et de prospérité commune, a conclu le chef de la diplomatie.

-La 60e Fête nationale de la RPC


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois arrive à New York
Retour de Liu Xiang
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres
La Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis quant au commerce des articles de luxe
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption