100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 04.09.2009 08h29
Chine/Australie: les bonnes relations bilatérales dans les intérêts des deux pays

Les bonnes relations bilatérales sont dans les intérêts tant de l'Australie que de la Chine et des peuples des deux pays, a souligné jeudi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Jiang Yu, lors d'une conférence de presse.

Ces bonnes relations nécessitent toutefois des efforts positifs des deux côtés, a-t-elle remarqué.

La porte-parole a émis le souhait de voir que les deux pays coopèrent pour remettre sur de bons rails les relations entre les deux pays, respecter et prendre en considération les intérêts et les inquiétudes de l'autre partie, régler de manière approppriée les problèmes sensibles et maintenir la coopération et l'amitié entre les deux pays.

Le gouvernement chinois sanctionne les délits en vertu des textes en vigueur afin de protéger le bon environnement dans le monde des affaires, ce qui devrait être bénéfique aux intérêts à long terme des sociétés étrangères qui travaillent en Chine, a rappelé la porte-parole.

Dans le cas de l'affaire Rio Tinto, Jiang Yu a indiqué que les autorités judiciaires chinoises se prononceraient en vertu des lois chinoises et des accords diplomatiques existants entre la Chine et l'Australie.

En juillet, quatre cadres du géant minier anglo-australien Rio Tinto ltd. ont été arêtés sous l'accusation de vols de secrets d'Etat de la Chine.

Parmi les quatre personnes arrêtées figure Stern Hu, le directeur général du bureau de Rio Tinto à Shanghai, responsable des transactions sur le minerai de fer avec la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine participe aux efforts de règlement de l'épuisement des adresses IP
Un conseiller d'Etat chinois rencontre un conseiller diplomatique du président français
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »