Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 03.08.2009 08h26
La Chine déplore le décès de l'ancienne présidente philippine Corazon Aquino

La Chine a déploré samedi le décès de l'ancienne présidente philippine Corazon Aquino.

"Mme Aquino était une dirigeante extraordinaire, ainsi qu'une bonne amie du peuple chinois", a affirmé la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, dans un communiqué de presse.

"Le gouvernement et le peuple chinois regrettent profondément son décès", a-t-elle déclaré.

Le président chinois Hu Jintao a transmis un message de sympathie à la présidente philippine Gloria Arroyo suite au décès de Mme Aquino.

Mme Aquino est décédée tôt samedi à l'âge de 76 ans, après avoir souffert d'un cancer du côlon pendant plus d'un an.

Le fils de Corazon Aquino, le sénateur Benigno Aquino III, a confirmé que sa mère s'était éteinte samedi à 03h18 (heure locale) (19h18 GMT vendredi) à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire au Centre médical de Makati à Manille, capitale du pays.

En 1986, Mme Aquino a dirigé, avec le soutien militaire, la révolte connue sous le nom de révolution du "pouvoir du peuple", et a détrôné le président de l'époque Ferdinand Marcos, mettant fin à son régime de fer de 26 ans. Elle est devenue la première présidente féminine du pays en 1987.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?