Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 09.06.2009 17h05
L'interdiction de pêche en mer de Chine méridionale s'exerce sur des eaux "indiscutables" (ministère)

En réponse à une demande du Vietnam d'annuler la décision de la Chine d'imposer une interdiction de pêche en mer de Chine méridionale, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Qin Gang, a déclaré mardi qu'il entrait dans les mesures habituelles de la Chine de protéger les ressources marines se trouvant dans ses propres eaux territoriales.

Le porte-parole, cité par le quotidien Global Times, souligne que la Chine possède une souveraineté "indiscutable" sur les îles de la mer de Chine méridionale, y compris les îles Xisha et Nansha, et les eaux territoriales qui s'y rattachent.

"La Chine a l'habitude d'imposer pendant l'été une interdiction de pêche pour permettre la reproduction de la vie marine dans ces environs. Il s'agit d'une mesure justifiée et qui n'a rien d'extraordinaire", a précisé le porte-parole.

Pour éviter une surexploitation des stocks de poissons, la Chine a déclaré une interdiction de pêche à partir du 16 mai et a envoyé huit patrouilleurs pour surveiller les 128 000 kilomètres carrés de la mer de Chine méridionale.

Cette région qui s'étend sur une très large superficie a depuis longtemps été revendiquée par le Vietnam.

Un porte-parole du gouvernement vietnamien, Le Dung, a indiqué que le ministère des Affaires étrangères du Vietnam avait convoqué l'ambassade de Chine à Hanoï pour insister sur la cessation des activités chinoises en mer de Chine méridionale.

Le vice-ministre des Affaires étrangères du Vietnam Hô Xuân Son a souligné auprès de l'ambassadeur chinois au Vietnam, Sun Guoxiang, que l'augmentation des patrouilles chinoises en mer avaient eu pour conséquence une multiplication des arrestations et des amendes, ce qui avait une influence négative "sur les activités normales des pêcheurs vietnamiens exerçant sur leurs zones de pêche traditionnelles".

Dans le même article du Global Times, le doyen de l'Institut de recherche d'études sud-asiatiques de l'Université de Xiamen, Zhuang Guotu, explique que la Chine montre ainsi la fermeté de son attitude en ce qui concerne la protection de sa souveraineté en mer de Chine méridionale". "Les ressources halieutiques sont aussi protégées par les navires chinois", souligne-t-il.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?