Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 05.05.2009 08h08
La Chine demande aux Etats-Unis de cesser de s'ingérer dans sa liberté de la presse

La Chine a réfuté lundi les propos tenus par le président américain Barack Obama dans une déclaration marquant la Journée mondiale de la liberté de la presse le 1er mai, demandant aux Etats-Unis de cesser de s'ingérer dans la liberté de la presse en Chine.

Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a indiqué que le gouvernement chinois protégeait la liberté d'expression en vertu de la loi, tout en mettant pleinement en valeur le rôle de supervision du public et des médias.

"Le domaine médiatique chinois a obtenu des progrès remarquables depuis la mise en application de la politique de réforme et d'ouverture du pays il y a 30 ans, avec une augmentation du personnel médiatique et la protection de leurs droits et intérêts", a fait savoir M. Ma.

"Nous demandons aux Etats-Unis de respecter les faits et la souveraineté juridique de la Chine, à correctement évaluer la liberté de la presse chinoise et à cesser de s'ingérer dans la liberté de la presse chinoise", a fait remarquer Ma Zhaoxu.

M. Obama a affirmé dans sa déclaration que des journalistes avaient été harcelés ou incarcérés dans certains pays, dont la Chine, Cuba, le Myanmar, le Sri Lanka et le Zimbabwe.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?