Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 18.03.2009 08h18
La Chine exprime ses préoccupations sur la situation dans la péninsule coréenne

La Chine a exprimé mardi ses préoccupations sur la situation dans la péninsule coréenne, appelant toutes les parties concernées au dialogue.

"Nous nous inquiétons de la situation actuelle complexe dans la péninsule coréenne, alors que les facteurs incertains se multiplient", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang lors d'une conférence de presse régulière.

Sans préciser à quels "facteurs incertains" il faisait allusion, Qin Gang a appelé les parties concernées à établir le dialogue, à faire preuve de modération et à garder leur calme, afin de garantir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et en Asie du Nord-Est.

"Cela correspond aux intérêts de toutes les parties concernées", a indiqué Qin Gang.

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a déclaré le 24 février qu'elle prévoyait de lancer un satellite de communications dans le cadre d'un programme spatial pacifique. Cependant, les Etats-Unis, le Japon et la République de Corée soupçonnent que cette activité ne serait qu'une couverture pour tester un missile balistique à longue portée.

La Chine a pris note du lancement prévu par la RPDC et de la réaction de la communauté internationale, a fait savoir M. Qin.

"Nous estimons que le plus important est d'assurer la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et en Asie du Nord-Est. Nous espérons que toutes les parties concernées pourront garder à l'esprit cet objectif et contribuer davantage à la paix et à la stabilité régionales", a souligné M. Qin.

La Chine est prête à maintenir une communication étroite avec toutes les parties concernées, a déclaré M. Qin, quelques heures après l'arrivée à Beijing du Premier ministre de la RPDC Kim Yong Il mercredi matin pour une visite officielle de cinq jours.

"A l'occasion de la visite de M. Kim, les deux parties procéderont à des discussions sur des sujets d'intérêt commun", a indiqué M. Qin.

Il est largement reconnu que les pourparlers à six sont un mécanisme efficace pour obtenir la dénucléarisation de la péninsule, la normalisation des relations et la paix et la stabilité régionales, a ajouté Qin Gang en réponse à une question sur les pourparlers à six et le dossier nucléaire de la péninsule coréenne.

"La reprise des pourparlers dépend de la décision des six parties et de l'obtention des conditions idéales", a souligné Qin Gang.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine affirme que le bateau de pêche effectue une "mission de routine" en mer de Chine méridionale
 La Chine souhaite un maitien de la stabilité et du développement au Pakistan
 Prochaine visite du ministre des A.E. australien en Chine
 Prochaine visite d'un vice-Premier ministre bulgare en Chine
 Le rapport d'activités du gouvernement - tâches principales de 2009 (44)
 Le rapport d'activités du gouvernement - tâches principales de 2009 (43)
 Les ministres des Affaires étrangères chinois et sud-coréen échangent des points de vue par téléphone sur les nouveaux progrès de la situation sur la péninsule coréenne
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.