Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 04.03.2009 09h17
La porte des pourparlers reste ouverte au dalaï lama, déclare le ministère chinois des A.E.

La Chine a répété mardi à Beijing que sa politique vis-à-vis du dalaï lama était claire et cohérente, et que la porte des pourparlers restait ouverte.

"Pour satisfaire les demandes du dalaï lama, le gouvernement central chinois a fait l'effort d'organiser l'année dernière trois cycles de pourparlers avec les représentants privés du dalaï lama", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang lors d'une conférence de presse régulière.

"Les pourparlers ont manifesté la sincérité et la bonté du gouvernement chinois. Notre attitude reste inchangée", a-t-il fait remarquer.

Qin Gang a fait ces remarques en réponse à une question concernant les relations entre le gouvernement chinois et le dalaï lama.

"Le dalaï lama et ses représentants, cependant, s'en tiennent aux propositions visant à chercher une semi-indépendance ou une indépendance complète", a-t-il ajouté.

Qin Gang a ajouté que les représentants du dalaï lama ont décidé de mettre un terme aux pourparlers avec le gouvernement central chinois au mois de novembre 2008.

Ils ont également demandé au gouvernement central d'accepter un "Mémorandum sur une autonomie réelle pour le peuple tibétain" comme préalable à la reprise des pourparlers, a-t-il précisé.

Ce mémorandum déclarait que le "gouvernement tibétain en exil est représentatif des Tibétains et de leurs intérêts."

"D'éventuels progrès dans les pourparlers dépendent de la possibilité par le dalaï lama de réviser et corriger ses propositions politiques, d'arrêter tous les actes de sécession et de se concentrer sur l'amélioration de ses relations avec le gouvernement central", a-t-il conclu.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Des médias chinois critiquent la rencontre du président français Sarkozy avec le dalaï lama
 La rencontre entre Sarkozy et le Dalaï Lama est une "grave erreur", indique un journaliste français
 La Chine exprime ses vives protestations contre la rencontre de Sarkozy avec le dalaï lama
 La rencontre entre le président français Sarkozy et le dalaï lama interfère dans les affaires internes de la Chine
 La Chine proteste contre la France suite à la rencontre entre le président français et le dalaï lama
 La rencontre avec le dalaï lama, un acte malavisé de Sarkozy au détriment des relations sino-françasies
 La future rencontre entre Sarkozy et le dalaï lama provoque l'indignation de la Chine
 La Chine reporte le sommet Chine-UE à cause de la rencontre prévue entre le président français et le dalaï lama
 Sur le "Mémorandum" de la clique du dalaï lama : article signé
 La Chine blâme la partie du dalaï lama pour ne pas avoir tenu sa promesse
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.