Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 25.02.2009 16h03
Trois principaux responsables licenciés suite à l'explosion d'une mine

Les mauvaises conditions d'aération et la mauvaise gestion du gaz, ainsi que le manque de la supervision et de mesures de sécurité sont à blâmer, suite à l'explosion fatale du gaz dimanche 22 février qui avait tué au moins 74 personnes dans la province du Shanxi, selon une enquête préliminaire menée par un département d'Etat.

"Un pareil accident ne s'était jamais produit dans la mine de Tunlan du Groupe Jiaomei du Shanxi, une houillère d'Etat dont les conditions de sécurité dans la production sont relativement bonnes", a dit Zhao Tiechui, directeur de l'Administration d'Etat pour la sécurité de la mine de houille, et directeur adjoint de l'équipe d'enquête du Conseil des Affaires d'Etat, au cours d'une conférence de presse tenue mardi 24 février.

"La perte si importante en vies humaines et en biens nous a donné une leçon douloureuse", s'est-il ainsi exprimé.

Plusieurs chaînes de la Télévision centrale de Chine ont montré que le gouverneur du Shanxi Wang Jun avait sangloté pendant près d'une minute au cours de la conférence, tout en présentant des excuses aux parents et proches des mineurs tués dans l'explosion.

"L'accident a eu un très mauvais impact. Nous sommes profondément affligés pour les mineurs morts et leurs familles", a-t-il dit.

L'accident s'est produit dimanche 22 février, à 2H20 du matin, alors que 436 mineurs travaillaient au fond de la mine de houille Tunlan du Groupe de charbon de coke du Shanxi, dans la ville de Gujiao, à 50 km de Taiyuan, capitale de la province du Shanxi.

Le comité provincial du Shanxi du Parti communiste chinois (PCC) et le gouvernement provincial ont reconnu formellement leurs erreurs au Comité central du PCC, au Conseil des Affaires d'Etat et à l'Administration d'Etat pour la sécurité dans la production, selon M.Wang.

Wang Jun, ancien directeur de l'Administration d'Etat pour la sécurité dans la production, avait été élu gouverneur de cette province riche en charbon, en janvier.

Son prédécesseur Meng Xuenong a donné sa démission, après que 277 personnes eussent été mortes dans l'écroulement d'une mine non autorisée en septembre dernier.

Trois principaux responsables de la mine de Tunlan ont été licenciés lundi 23 février, le jour où le Parquet populaire suprême a envoyé du personnel à Gujiao pour enquêter sur le manquement possible au devoir commis par des officiels gouvernementaux concernés.

Munie d'équipements de surveillance de première classe, la mine de Tunlan n'a pas enregistré d'accident depuis cinq ans, une rareté dans l'industrie minière du Shanxi.

Le Bureau pour la sécurité de la mine de houille du Shanxi a payé 28 millions de yuans (environ 4,1 millions de dollars) au Groupe d'électricité et de charbon de Xishan dont relève la mine de Tunlan, à titre de compensation, selon Xinhua.

Liu Dezheng, directeur adjoint de la Commission provinciale de la sécurité dans la production du Shanxi, a dit antérieurement que l'indemnisation pour chaque victime morte "ne devait pas être inférieure"à 200 000 yuans (environ 29 412 dollars). Mais de nombreux parents et proches des mineurs morts – qui sont pour la plupart des femmes ménagères ou travailleurs retraités – demandent davantage.

La province du Shanxi lancera une campagne – qui est annuelle – sur le thème de la sécurité dans la production dans les mines de houille d'Etat et de collectivité à partir du premier mars.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le président chinois appelle à la mobilisation pour sauver les mineurs coincés dans l'effondrement d'une mine
 Chine: le bilan des morts suite à l'explosion d'une mine s'alourdit à 16
 Chine: la police qualifie de crime l'explosion d'une mine illégale et recherche le propriétaire de la mine
 Arrestation du propriétaire de la mine de charbon après le coup de grisou en Chine du Nord
 Chine: Arrestation du représentant légal de la mine de charbon meurtrière
 Shanxi: un maire fait des excuses publiques après l'explosion meurtrière dans une mine de charbon
 La Chine s'engage à lutter davantage contre la corruption après une tragédie dans une mine
 18 mineurs blessés dans l'explosion d'une mine de charbon au Shanxi reçoivent des soins médicaux
 Des indemnités versées aux victimes de l'explosion mortelle dans une mine de charbon au Shanxi
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.