Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 11.02.2009 14h44
La Chine appelle l'Italie à reconsidérer son attitude sur le Tibet

La Chine souhaitait que l'Italie prenne sérieusement en considération les préoccupations de la Chine à propos des questions liées au Tibet, a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères mardi à Beijing.

Répondant à une question sur une rencontre de parlementaires italiens avec le Dalaï Lama, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, a déclaré que cette rencontre avait blessé les sentiments du peuple chinois, et la Chine exprimait à cet égard son fort mécontentement.

Un groupe de sénateurs italiens a rencontré lundi le Dalaï Lama, et le conseil municipal de Rome a fait du Dalaï Lama un citoyen d'honneur, en dépit des protestations de la Chine, a précisé Jiang Yu lors d'une conférence de presse qui s'est tenue mardi à Beijing.

Soulignant que le partenariat stratégique sino-italien est ouvert à tous les champs de coopération, Jiang Yu a indiqué que la Chine souhaitait que l'Italie fasse attention aux préoccupations de la Chine et prenne des mesures concrètes pour continuer à développer les relations bilatérales dans un climat sain.

"Le Tibet est une partie inaliénable de la Chine, et les questions liées au Tibet sont les affaires intérieures de la Chine", a-t-elle dit, en ajoutant que la Chine s'oppose à tout pays, à toute organisation et à tout individu, qui s'ingèrent dans les affaires intérieures de la Chine en utilisant le problème de Dalaï Lama.

Les remarques et les actes du Dalaï Lama a montré clairement qu'il n'est pas purement une personnes religieuse, mais un exilé politique dont le but est de séparer le Tibet de la Chine et de perturber l'unité nationale, a-t-elle souligné.

"Nos relations avec le Dalaï Lama n'entrent pas dans le cadre des droits de l'homme, de la religion et de la nationalité. C'est une question de souveraineté et d'intégrité territoriale."

Jiang Yu a appelé la communauté internationale à comprendre, respecter et soutenir les actions et les efforts de la Chine pour sauvegarder la souveraineté nationale ainsi que les intérêts de tous les groupes ethniques et la stabilité sociale.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Le vice-président de la CCPPC rencontre les représentants personnels du Dalaï Lama
 La Chine réfute les accusations du génocide culturel au Tibet
 Le Dalaï Lama cherche à détruire la vie des Tibétains, selon le Guangming Ribao
 La Chine demande à l'Allemagne d'améliorer les relations bilatérales au plus tôt
 La Chine s'oppose résolument à la remise d'une médaille d'or au Dalaï Lama par les Etats-Unis
 La Chine fortement mécontente de la rencontre entre Merkel et le Dalaï Lama
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.