Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 10.02.2009 13h41
Le monde en saura plus sur la Chine grâce au Bureau d'information

Un responsable du Bureau de l'information du Conseil d'Etat a déclaré que le Bureau a aidé le monde extérieur à mieux comprendre la réaction de la Chine face à la crise financière mondiale grâce à une série de conférences de presse qui ont été organisées par cette structure.

Le Bureau organisait régulièrement des conférences de presse depuis octobre de l'année dernière pour expliquer en temps opportun les mesures prises par le gouvernement et des solutions adoptées pour remédier à la crise financière et à assurer une croissance économique relativement stable et rapide, a déclaré le fonctionnaire dans une récente interview.

Le fonctionnaire a cité un correspondant étranger, qui a qualifié ces conférences de presse comme "informatives, du haut profil et très opportunes" en précisant qu'elles donnaient beaucoup d'occasions pour poser les questions.

Le bureau prévoit d'organiser plusieurs conférences de presse en Chine avant la session annuelle législative au début du mois de mars pour faire connaître aux médias étrangers les dernières mesures adoptées par la Chine et les progrès effectués pour remédier à la crise financière, a déclaré le fonctionnaire qui a ajouté que les fonctionnaires des principaux départements du gouvernement seront invités.

Ces services comprennent la Commission nationale du développement et des réformes, le Ministère du Commerce, la Commission de l'administration et de supervision des fonds d'état, l'Administration nationale de la fiscalité, la Commission de régulation bancaire de Chine, la Commission de régulation des assurances, et l'Administration nationale de l'échange des devises étrangères.

Il a précisé que tous les journalistes étrangers qui sont basés à Beijing, sont les bienvenus pour assister à ces événements.

En ce qui concerne les projets pour étendre la portée des médias chinois à l'échelle mondiale, le fonctionnaire a déclaré que le pays va essayer d'augmenter la capacité de communication sur la base des progrès qui ont été effectués dans la transmission des informations pendant les Jeux Olympiques, le séisme du 12 mai 2008 et l'entretien de la stabilité au Tibet, ce qui irait ensemble avec le statut international du pays et le niveau actuel du développement social et économique national, dans le contexte de la situation nouvelle, où les relations Chine-monde auraient subi des changements profonds.

Ces efforts visent à mieux expliquer la véritable situation en Chine et son développement, et aider la communauté internationale à comprendre que la Chine cherche un développement harmonieux et pacifique sur la base de la coopération.

Les médias chinois peuvent aider le monde à mieux comprendre la Chine, contribuer à la compréhension du monde par la Chine, stimuler les échanges et la coopération entre la Chine et les autres pays, afin qu'ils travaillent ensemble pour construire un monde harmonieux de paix durable et de prospérité, a dit le fonctionnaire.

Il a également souligné que le plan visant à accroître la capacité de communication nationale est encore l'objet de nouvelles recherches.

La Chine va agir d'une façon pratique en fonction de ses capacités pour la mise en application de ce plan, a dit le fonctionnaire en ajoutant que les récents rapports des médias sur le "plan" d'investissement gouvernemental de 45 milliards de yuans ($ 6,58 milliards) pour l'expansion mondiale des médias chinois sont "spéculatifs" et "sans fondement".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Selon Jean-Pierre Raffarin, Nicolas Sarkozy veut dialoguer avec les dirigeants chinois
 Taiwan doit travailler dans une perspective favorable à chacune des deux rives du Détroit de Taiwan
 Jean-Pierre Raffarin: la France souhaite résoudre les difficultés avec la Chine
 La Chine appelle la France à prendre des mesures pour rétablir les relations bilatérales
 La visite de réconciliation de Raffarin en Chine
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.