Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 06.01.2009 15h04
Yang Jiechi : vu à long terme, les relations sino-européennes sont prometteuses et donnent de grandes espérances

Lors d'une interview exclusive accordée à « News-Week » de la CCTV (Télévision centrale chinoise), le Ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi a déclaré que vu à long terme, les relations entre la Chine et l'Union européenne sont prometteuses et donnent de grandes espérances.

Yang Jiechi a dit : Je pense que les relations sino-européennes ont connu des hauts et des bas en 2008 et cela est indéniable, car d'un côté, elles ont progressé, mais d'un autre côté, elles ont parcouru un chemin sinueux, tortueux et rempli d'embûches.

En considérant la situation du bon côté, les deux parties ont maintenu leur communication de haut niveau, ce qui a joué un rôle important permettant aux relations économiques et commerciales bilatérales de continuer à avancer et à progresser. Au moment où tout le peuple chinois s'unit pour combattre les désastres provoqués par le violent séisme de Wenchuan et pour reconstruire les régions sinistrées, la population et le gouvernement de certains pays européens ont fait preuve de générosité et de magnanimité faisant des dons en nature et en espèces, en envoyant des équipes médicales pour participer aux opérations de secours et en fournissant des installations hospitalo-médicaux.

Mais vu du mauvais côté, je crois qu'effectivement, certaines personnalités européennes ont mal agi envers la Chine. En considérant et en traitant les problèmes concernant les relations entre la Chine et l'Europe, il est nécessaire d'adopter une vision lointaine et stratégique et d'envisager les choses du point de vue de l'avenir et en tenant compte de la réalité de la partie adverse. Il faut comprendre la raison pour laquelle l'autre partie a choisi une voie de développement différente et il est de grande nécessité de faire preuve de compréhension sur ce point-là. On doit reconnaître que la Chine est complètement différente comparée avec un grand nombre de pays européens, que ce soit sur le plan culturel ou que ce soit dans le contexte historique de leur développement, et qu'actuellement il existe toujours un assez grand écart entre la Chine et ces pays en ce qui concerne le niveau de développement, et cela est au vu et au su de la plus grande partie du public européen. La Chine s'est engagée dans une voie de développement adaptée et convenant à sa réalité, tandis que l'Europe a obtenu beaucoup d'avantages dans son commerce avec celle-ci, c'est pourquoi vu à long terme, je pense que les relations sino-européennes sont prometteuses et donnent de grandes espérances. Je crois qu'il existe entre les deux parties de nombreux intérêts en commun, ce qui assure et garantit la continuation du développement de ces relations.

La Chine ne se chargerait pas des tâches au-dessus de sa force et qu'elle serait incapable d'accomplir, mais elle ne se soustrairait pas à ses obligations.

Yang Jiechi a poursuivi en disant que le rôle exercé par la Chine ainsi que son influence sont effectivement beaucoup plus grands qu'auparavant, et que cela est une réalité. Dans ce contexte-là, sa contribution à la paix, à la stabilité et au développement de notre monde est, objectivement parlant, plus importante que dans le passé. A l'avenir, suite à la croissance des possibilités réelles de notre pays, nous apporterons une plus grande contribution à la paix et au développement du monde, cela est notre devoir et nous sommes tenu à le mener à bien, car cela nous est profitable et nous permet d'améliorer notre image internationale.

Mais vu de l'autre côté, la Chine est toujours un pays en voie de développement, d'après le PIB (Produit intérieur brut) par tête d'habitant, elle est au-delà du centième rang mondial. Dans le cas où nous nous contraignons à accomplir les tâches qui dépassent la mesure de nos forces, ce serait alors un malheur pour nous, de même que pour les autres. C'est pourquoi je pense que notre diplomatie doit prendre à tâche de faire connaître la Chine au monde entier, et surtout faire connaître et comprendre sa réalité et les mesures politiques qu'elle appliquent. Nous devons également faire comprendre qu'un grand pays en voie de développement tel que la Chine, dont la population compte au total plus de 1,3 milliards d'habitants, pourvu qu'il soit capable de maintenir sa croissance économique relativement rapide et stable, cela serait alors la plus grande contribution qu'elle apporterait à l'Asie et au monde entier qui font face actuellement à la crise financière internationale.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Prochaine tenue en France du 5ème Sommet Chine-Europe sur l'Industrie et le Commerce
 Retour des briquets de fabrication chinoise sur le marché européen
 Les négociations sur l'ajustement de l'Accord économique et commercial sino-européen de 1985 seront tenues dans le courant de cette année
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.