Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 28.11.2008 09h18
La Chine soutient la condamnation à mort d'un espion de Taïwan

La Chine a justifié jeudi la condamnation à mort d'une personne accusée d'espionnage pour Taïwan, en déclarant que l'accusé avait bénéficié d'un procès équitable.

"Le citoyen chinois Wo Weihan a violé les lois de la République populaire de Chine. Sa condamnation a été prononcée par un tribunal chinois selon les lois en vigueur dans le pays", a indiqué Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse.

Celui-ci a souligné que la procédure judiciaire s'était déroulée de manière juste et équitable et que les droits de l'accusé avaient été correctement observés.

"La Chine est un pays gouverné par la loi et le verdict final concernant Wo Weihan a été prononcé en toute indépendance par les organes judiciaires concernés," a poursuivi M. Qin.

Le porte-parole Qin a réaffirmé que tous les citoyens étaient égaux devant la loi, et que Wo Weihan ne pouvait pas constituer une exception sur le simple fait qu'il avait des parents à l'étranger.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine suit de près la situation en Thaïlande
 La Chine reporte le sommet Chine-UE à cause de la rencontre prévue entre le président français et le dalaï lama
 Retour à Beijing du président chinois après une tournée dans quatre pays
 La Chine libère plus de 1 000 émeutiers impliqués dans les émeutes à Lhasa
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.