Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 19.11.2008 11h19
Appel à la création des relations harmonieuses entre la police et le peuple

Les départements de police de Chine doivent standardiser la procédure de l'application des lois et établir des relations harmonieuses avec le peuple, a déclaré un haut officiel de la police chinoise, mardi 18 novembre.

Le conseiller d'Etat Meng Jianzhu, qui est également ministre de la Sécurité publique, a dit que la police doit «être pleinement consciente du défi apporté par la crise financière globale et faire de son mieux pour maintenir la stabilité sociale ».

M.Meng a fait ces remarques au cours d'une télé-conférence à laquelle ont participé les responsables de la sécurité publique locale.

Il a invité la police à améliorer les moyens d'application de la loi, en introduisant «un concept harmonieux pour détendre les conflits » et adoptant une « attitude aimable vis-à-vis du public».

« Vous devez faire pour que le peuple connaisse l'autorité et la dignité de la loi et ressente la sollicitude et la chaleur des autorités de la sécurité publique», a-t-il dit.

Au début de ce mois, Meng Jianzhu a publié un article dans le magazine « Qiushi » du Parti communiste chinois, en mettant l'accent sur « l'usage approprié de la force policière ».

« Face aux incidents de caractère de masse, nous devons rester tranquilles, en pensant que la tâche principale des autorités de la sécurité publique est de maintenir l'ordre sur les lieux, détendre les conflits, éviter des mesures excessives et de prévenir la situation hors de contrôle », a-t-il écrit.

Les officiers de la police locale doivent agir avec prudence dans l'usage de la force policière comme dans le recours aux armes et à la force coercitive, a dit le ministre. « Les incidents d'effusion de sang, de blessure et de mort doivent être absolument évités ».

Une violente protestation, impliquant quelque 30 000 personnes, s'est produite dans le district de Weng'an, province du Guizhou dans le sud-ouest de la Chine. Des manifestants se sont introduits dans les édifices du siège du gouvernement local et ont mis le feu à plus de 160 bureaux de travail et une quarantaine de véhicules. Plus de 150 policiers et manifestants ont été blessés, pour la plupart légèrement. Heureusement, aucun mort n'a été rapporté.

Shi Zongyuan, secrétaire du Comité provincial du Guizhou du Parti communiste chinois, a blâmé certains officiels locaux de leurs "solutions grossières, même atroces"apportées aux disputes sur le sujet de mines de houille, de la démolition de maisons pour des projets publics, de la délocalisation de résidents pour la construction de réservoirs et d'autres problèmes.

"Certains officiels ont négligé leurs devoirs et recouru à la force policière pour régler des disputes. Ce qui explique les sentiments d'affrontement, même d'hostilité du public envers des officiels et la police", a dit M.Shi.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La Chine insiste sur la réforme et l'ouverture pour une société harmonieuse
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.