Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 24.10.2008 16h31
La loi sur la sécurité alimentaire plus stricte et plus d'obligations de la part du gouvernement

Le dernier projet de loi sur la sécurité alimentaire a mis en place des normes de qualité alimentaire plus strictes et accordé une plus grande responsabilité au gouvernement à la suite du scandale du lait pour bébé.

Le projet exige que tous les départements de la santé imposent des normes de sécurité sur l'usage des additifs et l'interdiction de tous les produits chimiques nocifs, contenus dans les produits alimentaires.

"Seuls les additifs alimentaires qui sont prouvés par les tests comme étant sans danger, fiables et techniquement indispensables seront autorisés», mentionne le projet, présenté le 23 octobre pour un troisième examen à la cinquième session du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN).

"Beaucoup de législateurs ont évoqué que l'emploi d'additifs en grande quantité est illégal et représente une grande menace à la sécurité alimentaire. Ainsi, la loi devrait avoir des dispositions claires à ce sujet," a déclaré Liu Xirong, le directeur adjoint du Comité de droit de l'APN le 23 octobre de la session qui durera six jours.

"Par conséquent, la dernière version du projet exige que les services de santé procèdent à des évaluations des risques et élaborent des normes de sécurité par catégorie, place et mode d'emploi d'additifs".

Ces points ont été élaborés suite au scandale du lait, lorsqu'une large gamme de produits laitiers contenant de la mélamine a été découverte.

Au moins quatre enfants ont trouvé la mort et 54 000 autres ont été diagnostiqués avec des troubles urinaires, y compris des calculs rénaux, après qu'ils ont été nourris avec des produits laitiers contaminés par la mélamine, un produit chimique qui peut rendre les produits laitiers plus riches en protéines lors des tests.

3 654 enfants au total souffrent encore des maladies diverses, parmi lesquelles 3 sont dans un état grave, a déclaré le Ministère de la Santé dans une communication sur son site Internet le 22 octobre.

Depuis que le premier scandale a éclaté à Shijiazhuang, et l'administration de la capitale de la province du Hebei n'a pas pris de mesures pour y remédier, le projet met l'accent sur la responsabilité des gouvernements locaux pour veiller aux normes de la sécurité de la production alimentaire et de s'assurer que les petites entreprises les suivent strictement.

Le projet autorise le gouvernement à interdire la vente et effectuer le rappel des produits alimentaires estimés dangereux, si une entreprise ne le fait pas volontairement après que ses produits se sont avérés contaminés. Le projet mentionne que les produits alimentaires ne peuvent pas être exemptés de contrôles de qualité du gouvernement et la déposition des rapports ne devrait pas être retardée et de quelconques tentatives ne doivent pas être faites pour couvrir les scandales.

Les services de santé locaux ont reçu la responsabilité principale pour la gestion des situations d'urgence de sécurité alimentaire. D'autre part, les autres départements doivent soumettre "les rapports immédiats" au département de la santé dès qu'un incident de sécurité alimentaire survient.

Le projet contient également une disposition de renoncer au système controversé qui permet aux structures locales de contrôle de produits alimentaires d'accorder des dérogations aux producteurs alimentaires de la part du gouvernement sur le contrôle de qualité.

Liu a déclaré que les nouvelles ratifications ont été ajoutées pour empêcher des crises alimentaires et mieux gérer les incidents de sécurité alimentaire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Les experts de la partie continentale de Chine et de Taiwan peuvent discuter directement de sécurité alimentaire
 Lait contaminé: chocolats et bonbons de Cadbury retirés de la vente à Beijing
 Les experts de Taiwan autorisés à visiter la partie continentale chinoise pour les questions de sécurité alimentaire
 Selon un responsable chinois de l'alimentation : la sécurité alimentaire en Chine laisse à désirer
 Les scientifiques chinois travaillent sur un papier-test pour la sécurité alimentaire
 Chine: des projets de loi sur la sécurité alimentaire et le recyclage discutés lors de la réunion de l'APN
 La Chine est disposée à renforcer la coopération internationale dans la sécurité alimentaire, selon un porte-parole chinois
 La Chine est disposée à renforcer la coopération internationale dans la sécurité alimentaire
 Lancement d'une opération de contrôle de la sécurité alimentaire à l'aéroport de Beijing
 Le Bangladesh établira de nouveaux greniers pour assurer la sécurité alimentaire
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.