Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 17.10.2008 08h35
La Chine appelle la Thaïlande et le Cambodge à résoudre leur différend par le dialogue

La Chine a exprimé sa préoccupation à propos du conflit frontalier opposant la Thaïlande et le Cambodge. Elle appelle les deux parties à résoudre leur différend par le dialogue, a déclaré jeudi le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le porte-parole du ministère Qin Gang a fait cette remarque lors d'une conférence de presse régulière à Beijing.

En juillet, la tension est montée après que le Temple de Preah Vihear a été inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO, ce qui a indigné les nationalistes thaïlandais qui réclament ce site.

La tension a dégénéré en un blocage militaire qui a vu environ 1 000 soldats thaïlandais et cambodgiens se faire face pendant six semaines. A la mi-août, la plupart des troupes ont été retirées. Seul un petit nombre de soldats stationne aux environs du temple.

Fin août, les négociations bilatérales sur le retrait des troupes présentes autour du temple ont été reportées en raison du chaos politique en Thaïlande.

Mardi dernier, le Premier ministre thaïlandais Somchai Wongsawat a déclaré que son pays ne pouvait pas retirer ses troupes de la zone frontalière contestée à proximité du Temple Preah Vihear, ce que demandait le Premier ministre cambodgien Hun Sen.

Le Cambodge a lancé une large campagne diplomatique pour solliciter un soutien international et le pays a demandé à son ambassadeur aux Nations unies de saisir le Conseil de Sécurité de l'ONU.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Prochaine visite en Chine du Premier ministre singapourien
 Prochaine visite en Chine de la chancelière allemande
 Prochaine visite en Chine du président slovène
 Prochaine visite en Chine du Premier ministre vietnamien
 Prochaine visite en Chine du Premier ministre hollandais
 Visite en Chine du Premier ministre danois
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.