Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 13.03.2008 15h56
Le goût pour l'art aide à devenir diplomate
Yang Jiechi et Sheng Xiaoyun, membre de la CCPPC, ont chanté du Pingtan le 8 mars 2008 lors de la fête du CCPPC à l'occasion de la Journée internationale de la Femme.

Il y a un demi siècle, un enfant de six ans Yang Jiechi a été amené par son grand-père pour la première fois dans une maison de thé– c'était un endroit où les artistes chantaient l'art du Pingtan vieux de cinq siècles, qui est une combinaison de doux et mélodieux chants dans le dialecte de Suzhou.

Il a continué à venir souvent dans l'établissement. Les collations gratuites étaient l'attraction majeure, et petit Yang Jiechi savait-il quelle forte influence aurait cet art sur sa personne. Des décennies plus tard, ce sens artistique enraciné en lui a contribué à faire de lui un grand diplomate.

"Maintenant, j'en suis venu à comprendre l'importance des arts traditionnels dans la construction de l'identité d'un diplomate. Tout le monde peut puiser de la force de ces arts, a dit le ministre des Affaires étrangères Yang Jiechi à l'artiste de Pingtan Sheng Xiaoyun, qui est également membre de la CCPPC, ce samedi 8 mars 2008. Les deux personnages ont chanté du Pingtan lors de la fête du CCPPC à l'occasion de la Journée internationale de la Femme.

"Yang Jiechi adore l'ancien style de sa ville natale, prévenant, instruit, et calme, a dit Sheng Xiaoyun au China Daily. De plus, il se souvient de chaque mot des paroles."

Le "côté doux" de Yang Jiechi a souvent été cité depuis son accession au poste d'ambassadeur de Chine aux Etats-Unis en 2000 et a suscité l'attention des médias.

"Il est très mielleux, logique et persuasif", a dit David Shambaugh, professeur de science politique et d'affaires internationales à l'université George Washington.

Mais "sous sa grâce scolaire, l'ambassadeur de Chine aux Etats-Unis Yang Jiechi est très critique et a un fort tempérament", a dit Zhao Shaohua, vice-présidente de la Fédération des femmes de Chine et membre du CCPPC dont la délégation a été reçu par Yang Jiechi aux Etats-Unis il y a plusieurs années.

En 1963, le petit Yang Jiechi de 13 ans a été sélectionné par l'Ecole des Langues étrangères de Shanghai, surnommé "le berceau des diplomates". Mais 5 ans plus tard, il a été forcé de partir et travailler à l'usine de compteurs électriques de Shanghai durant la "révolution culturelle" (1966-1976).

Heureusement, ses professeurs se souvenaient de l'étudiant talentueux et en 1973 il a été sélectionné à nouveau. Cette fois-ci, le gouvernement l'a envoyé étudié deux ans dans l'Ecole d'Economie de Londres en Grande-Bretagne. Il est entré alors au Ministère des Affaires étrangères, et a pris trois postes à l'ambassade de Chine à Washington DC entre 1983 et 2004. Il est devenu le ministre des Affaires étrangères en avril 2007.

Yang Jiechi, manifestement un fan d'art dont les goûts transcendent les goûts chinois, était le premier ambassadeur chinois à organiser des concerts de musique classique occidentale dans sa résidence, a dit David Shambaugh.

Lors de la conférence de presse du 12 mars 2008, Yang a révélé qu'il pratique également la calligraphie, les chants de l'opéra de Beijing (Pékin), et le ping-pong.

Mais il aime bien "garder du temps pour lire le soir.".

Sa femme Yue Aimei, une camarade de promotion à l'Ecole d'Economie de Londres , est également un diplomate de carrière.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 2007 : une année fructueuse pour la diplomatie de la Chine

 Le ministre chinois des A.E. assistera à des réunions au sein de l'ASEAN prévues aux Philippines

 Le ministre chinois des Affaires étrangères rencontre un invité russe
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.