Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 16.01.2008 15h24
Les cinq principales particularités de la gouvernance selon les lois en Chine en 2007

Rédigé sous les auspices de la Maison d'édition de « Procuratorial Daily », le « Livre bleu de la gouvernance d'après les lois en Chine 2007 – influence sur la vie civile », qui vient de paraître, indique que le domaine d'application des lois présente l'année dernière en Chine cinq principales particularités.

Intensification sans précédent de la lutte contre la corruption. Le terme « Lutter contre la corruption et pour l'intégrité » est souligné avec force dans le rapport présenté au 17ème Congrès du Parti communiste chinois (PCC), le cas de l'ancien Secrétaire du PCC pour la Municipalité de Shanghai poursuivi en justice, l'exécution de Zheng Xiaoyu et l'établissement du Bureau d'Etat de prévention de la corruption traduisent nettement cette particularité.

Démocratisation de la législation et attention grandissante du bien-être du peuple et de la garantie de ses droits et intérêts. La publication ou la révision de 15 lois, dont la « Loi sur le droit de propriété », la « Loi de l'Impôt sur le revenu des entreprises », la « Loi contre le monopolisme » et la « Réglementation sur la publication des informations gouvernementales », et des explications judiciaires concernées favorisent énormément le bien-être du peuple. L'apparition de représentants des nongmingong (travailleurs migrants d'origine paysanne) au sein de l'Assemblée populaire nationale qui est l'instance législative suprême de l'Etat chinois. La sollicitation en ligne d'avis et d'idées au sujet du projet de réajustement du Conseil des Affaires d'Etat concernant les jours de fête et de congé.

Formation accélérée de l'esprit juridique des masses populaires. L'utilisation de plus en plus fréquente des termes juridiques, tels que « revenu de la propriété », « personne en relation déterminée » et « assurance obligatoire de la circulation », démontre que les lois et règlements jouent un rôle de plus en plus important dans la vie quotidienne de la population.

Intérêt grandissant pour les discussions en ligne de problèmes juridiques. La lutte conjointe de dix départements contre l'érotisme en ligne et l'apparition officielle en ligne de « policiers fictifs » reflètent clairement cette particularité.

Augmentation du nombre de délits judiciaires dans le secteur culturel. La vingtaine d'incidents juridiques survenus dans les domaines médiatiques, tels que la plus grande supercherie 2007 du monde littéraire chinois, la suspension du projet de construction du « premier Dragon chinois » dont la mise en chantier a transgressé les règlements et l'interdiction du journal « Nouvelles de la société » dont la publication est illégale, indiquent que dans une société de lois, les relations entre la culture et la loi deviennent de plus en plus resserrées

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La Chine est prête à apprendre auprès de l'Inde dans le domaine de l'administration en vertu de la loi

 Chine : une nouvelle loi pour empêcher les institutions administratives d'exercer de façon abusive leur pouvoir pour restreindre la liberté individuelle

 Accord entre la France et Hong Kong sur le transfèrement des personnes condamnées

 USA: Des sénateurs présentent un projet de loi pour admettre davantage de réfugiés

 La Chine maintiendra sa ligne directrice de gouverner le pays en vertu de la loi
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.