Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 28.09.2007 10h07
Dialogue politique entre les ministres des AE chinois et du groupe de Rio

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, et ses homologues des pays membres du groupe de Rio ont entamé mercredi à New York leur 17e dialogue politique, en marge de la 62e session de l'Assemblée générale de l'ONU.

Les relations entre la Chine et l'Amérique latine ont connu un développement rapide depuis que le monde est entré dans un nouveau siècle, a indiqué M. Yang, citant les fréquents échanges de visites de haut niveau, la profonde confiance politique mutuelle, l'expansion de la coopération économique et commerciale, les échanges et la collaboration dans divers domaines, tels que la science, la technologie, la culture, l'éducation et le tourisme, ainsi que l'étroite coopération dans les affaires internationales.

La Chine et l'Amérique latine partagent d'énormes intérêts communs dans d'importants dossiers liés à la paix et au développement du monde, a déclaré M. Yang, mettant l'accent sur la coopération amicale et réciproquement avantageuse, qui est, selon lui, non seulement bénéfique au développement socio-économique de chacune, mais également favorable à la coopération Sud-Sud et à la promotion du multilatéralisme.

Les chefs de la diplomatie du groupe de Rio ont fait remarquer que les étroites relations entre l'Amérique latine et la Chine, basées sur la coopération économique et commerciale, sont extrêmement importantes, en estimant que la coopération bilatérale jouit encore d'un grand potentiel.

Ils ont émis l'espoir que les deux parties, qui partagent de nombreux intérêts communs dans la promotion du multilatéralisme, conjugueront leurs efforts pour consolider la coopération afin de réaliser la paix et le développement du monde.

Créé en 1986 dans le but d'aider à mettre fin aux conflits en Amérique centrale, le groupe de Rio a pour objectif de contribuer à la concertation, la coopération et à l'intégration de ses membres.

L'organisation regroupe actuellement 19 pays, à savoir : l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la République dominicaine, l'Equateur, le Guatemala, la Guyane, le Honduras, le Mexique, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, le Salvador, l'Uruguay et le Venezuela.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Le Monténégro cherche à renforcer ses relations avec la Chine

 Premier tour de consultations politiques entre les ministres des A.E chinois et africans à New York

 Un navire de guerre français visite un port en Chine du sud

 Arrivée à Beijing du négociateur en chef américain aux pourparlers à six

 Premiers résultats en matière de transparence du personnel en Chine

 « Les échanges du PCC avec l'extérieur seront plus dynamiques après son XVIIe Congrès », déclare un officiel chinois
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.