Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 28.09.2007 10h04
Premier tour de consultations politiques entre les ministres des A.E chinois et africans à New York

Le Premier tour de consultations politiques entre les ministres des Affaires étrangères chinois et africains a eu lieu mercredi au siège de l'ONU à New York.

Quarante-huit ministres des Affaires étrangères ou représentants des pays africains ont participé à ce tour de consultations qui est co-présiédé par le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi et son homologue égyptien Ahmed Aboul Gheit.

Conformément à l'entente réalisée par les dirigeants chinois et africains lors du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) et dans le but de renforcer la communication et la coopération entre les deux parties, la Chine et l'Afrique sont convenues d'instaurer un mécanisme de dialogue politique régulier entre les Ministres chinois et africains des Affaires étrangères dans le cadre du FCSA.

"Aujourd'hui, en tenant ici le premier tour de consultations politiques entre les Ministres chinois et africains des Affaires étrangères, nous inaugurons officiellement ce mécanisme", a déclaré Yang Jiechi.

Pour promouvoir le nouveau partenariat stratégique sino- africain, la première priorité est de concrétiser les acquis du Sommet, en particulier, de traduire dans les faits les huit mesures annoncées par le gouvernement chinois pour renforcer la coopération pragmatique sino-africaine et soutenir le développement accéléré de l'Afrique, a indiqué M. Yang

"L'année 2007 est la première année pour la mise en oeuvre des résultats du Sommet. Nous constatons avec plaisir que moins d'un an après le Sommet, grâce à la haute attention et aux efforts communs des deux parties, les différentes actions prévues ont été mises en oeuvre et la coopération sino-africaine a franchi de nouveaux pas", a précisé le chef de la diplomatie chinois.

Le ministre chinois a souligné qu'à l'heure actuelle, la situation internationale est en profonde mutation et la globalisation économique gagne en profondeur. La recherche de la paix, du développement et de la coopération représente la tendance générale dans le monde d'aujourd'hui où les divers pays, dans leur ensemble, souhaitent ardemment travailler la main dans la main pour partager les opportunités, relever ensemble les défis et réaliser un développement commun.

Le nouveau type de partenariat stratégique sino-africain fait partie du partenariat planétaire de développement, la coopération sino-africaine étant étroitement liée à la coopération internationale en matière de développement. Les faits ont déjà montré, comme ils continueront à le montrer, que la coopération sino-africaine est une coopération d'égal à égal, mutuellement avantageuse, ouverte et harmonieuse, a conclu le ministre chinois des Affaires étrangères.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 « Les échanges du PCC avec l'extérieur seront plus dynamiques après son XVIIe Congrès », déclare un officiel chinois

 Un haut officiel du PCC rencontre une délégation de la RPDC

 La Chine et les îles Cook célèbrent le 10ème anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques

 La Chine le troisième des principaux partenaires commerciaux de l'Afrique

 La Chine plus grand contributeur à la croissance mondiale

 Les pays africains apprécient le développement des relatiosn sino-africaines

 Le gouvernement chinois veut développer sa coopération avec l'Afrique

 Blair sous pression après des fuites d'informations sur l'Irak
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.