Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 21.08.2006 08h11
La visite de Junichiro Koizumi au sanctuaire du Yasukuni affecte sérieusement une amélioration des relations sino-japoanises

La dernière visite du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi au sanctuaire du Yasukuni a sérieusement affecté l'amélioration des relations sino-japonaises et a abîmé l'image internationale et les intérêts nationaux du Japon, a indiqué le conseiller d'Etat chinois Tang Jiaxuan lors de sa rencontre dimanche à Beijing avec Doi Takako, présidente honoraire du Parti démocratique social du Japon, en visite en Chine.

Koizumi avait visité le sanctuaire shintoïste du Yasukuni le 15 août, la date anniversaire de la capitulation sans conditions du Japon en 1945.

Tang Jiaxuan a dit que l'impasse dans laquelle se trouvaient les relations politiques sino-japonaises était imputable à la visite de dirigeants japonais au sanctuaire du Yasukuni, où sont honorées les morts au champ d'honneur, parmi lesquels sont comptés 14 criminels de guerre condamnés par les Alliés après la défaite du Japon à la fin de la Seconde guerre mondiale.

La partie chinoise continuera à travailler à sortir de l'impasse, a souligné M. Tang.

La visite de Koizumi au Yasukuni heurte régulièrement les sentiments du peuple ravagé par l'aggression militaire japonaise et porte atteinte à la base politique des relations sino- japonaises, a souligné Tang Jiaxuan.

Il a souhaité que la partie japonaise puisse suivre le courant de l'histoire et la volonté des peuples des deux pays, éliminer les barrières politiques et remettre, de concert avec la Chine, les relations sino-japonaises sur une voie de développement normal.

En outre, Tang Jiaxuan a salué le travail de long terme de Mme Doi pour l'amélioration des relations bilatérales et a souhaité qu'elle puisse faire davantage à cet égard.

Mme Doi, présidente honoraire du Parti démocratique social du Japon. Elle avait visité la Chine à plusieurs reprises et l'ancien président chinois Jiang Zemin et le président chinois Hu Jintao l'avaient rencontré respectivement.

Doi a affirmé que s'en tenir aux trois documents politiques entre les deux pays était une base du maintien des relations bilatérales saines et stables.

Le 15 août à Beijing, plus de 30 personnes ont protesté devant l'ambassade du Japon en Chine contre la visite du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi au sanctuaire du Yasukuni.

Le même jour à Tokyo, un millier de manifestants en provenance du Japon, de la République de Corée et de la Chine ont également descendu dans la rue pour protester contre cette visite.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Li Zhaoxing a convoqué l'ambassadeur du Japon Miyamoto Yuji pour lui faire part de la position chinoise de manière sérieuse et solennelle et protester vigoureusement contre la sixième visite du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi au Yasukuni. Il a exprimé sa " forte indignation" et sa "vigoureuse condamnation" de cette visite.


Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Moscou critique la visite du sanctuaire de guerre par le PM japonais

 Le ministre chinois des A.E. convoque l'ambassadeur du Japon en Chine et condamne la visite de Koizumi au sanctuaire du Yasukuni

 Tokyo : les groupes populaires chinois, sud-coréens et japonais condamnent le temple Yasukuni

 Des dirigeants japonais critiquent la visite de Koizumi au Yasukuni

 La Corée du Sud exprime sa profonde déception et sa colère devant la visite de Koizumi au sanctuaire du Yasukuni

 La Chine proteste vigoureusement contre le pèlerinage du Premier Ministre japonais au sanctuaire de Yasukuni
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.