Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 29.05.2012 08h50
Jean-Paul Gaultier, un dragon français
Jean-Paul Gaultier, créateur de mode français de haute couture.
Jean-Paul Gaultier propose ses créations de style androgyne, avec l'utilisation de couleurs vives et de détails compliqués. [Fourni par le China Daily]

Jean-Paul Gaultier n'est pas quelqu'un de conventionnel, et il est d'ailleurs célèbre aussi pour cela.

Il portait ainsi une longue jupe de femme en forme de A d'une conférence de presse à Beijing la semaine dernière, épatant tous ses fans et les journalistes.

« Je viens d'avoir 60 ans. Je sais que 60 est un chiffre porte-bonheur en Chine. Cette année, c'est l'Année du Dragon, et je suis un ‘dragon' moi-même, donc il me faut être ici en ce moment », a dit le styliste français de haute couture aux cheveux gris.

Tout comme l'astrologie chinoise et la philosophie antique, où la vie achève son cycle complet à 60 ans, Jean-Paul Gaultier a fait un tour complet, et il est donc à la recherche de quelque chose de nouveau. Il veut accorder plus d'attention au marché chinois cette année.

« J'ai seulement 60 ans. J'ai encore beaucoup d'opportunités de travail avec des designers de mode chinois », a-t-il dit.

D'abord, il envisage de présenter son exposition personnelle, « Le monde de la mode de Jean-Paul Gaultier : Du trottoir aux podiums de mode », à Beijing et à Shanghai dans un futur proche, avant de la lancer dans ce qui est sa patrie, et aussi sa ville préférée, Paris.

L'exposition a déjà eu lieu au Musée des Beaux-Arts de Montréal l'année dernière.

Après avoir conçu les costumes de quelques célèbres productions cinématographiques, comme « Le Cinquième Elément » de Luc Besson et « La Cité des enfants perdus » de Jean-Pierre Jeunet, Jean-Paul Gaultier espère aussi apporter sa patte aux films chinois.

« Je vais fréquemment au Festival de Cannes. Je peux constater que les films chinois marchent très bien en France. J'aimerais vraiment collaborer avec certains films chinois. Ceux de Wong Kar-wai et Ang Lee sont incroyables », dit-il.

Jean-Paul Gaultier était à Beijing pour son premier show, après avoir montré ses chefs-d'œuvre à Shanghai et à Hong Kong, où il a présenté plus de 60 pièces de modèles androgynes de sa marque.

Elles venaient de ses collections pour hommes et femmes automne/hiver 2012-13. Ces créations sont aussi ce qu'il aime porter, dit-il.

« London Calling », la collection pour hommes, comprend un kilt, élément emblématique de Jean-Paul Gaultier ; les lignes pour femmes proposent elles es chemises ajustées chic et décontractées avec des vestes de motards colorées et des trenchs, ce qui ajoute une note belle et très musclée.

Jean-Paul Gaultier était accompagné, pour présenter ces vêtements, de ses muses de longue date, comme Tanel Bedrossiantz, Julia Schonberg et Andrej Pejic. Ces mannequins sont célèbres pour leur style unisexe.

Le spectacle et la soirée ont également attiré des célébrités chinoises, comme les chanteurs-Li Yuchun et Anthony Wong, l'acteur Simon Yam, les actrices Huang Yi et Jennifer Tse, dont certains sont aussi connus pour leur style unisexe.

« Quand Leslie Cheung était à Las Vegas, je suis allé voir son spectacle, et cela m'a beaucoup plu », a dit Jean-Paul Gaultier de feu Leslie Cheung, qui était l'une des superstars androgynes les plus célèbres de Hong Kong.

Jean-Paul Gaultier utilise le mot « rebelle » pour décrire sa passion pour le style unisexe.

« Dans le monde de la mode, une personnalité calme ne pourra pas vous apporter la moindre gloire. C'est pourquoi je tiens à être très rebelle, à être un ‘mauvais garçon' ».

« J'aime trop la mode. Etre un ‘mauvais garçon' en moi me donne de l'énergie et de la force. Après 40 ans (de travail dans la mode), mes cheveux sont devenus gris et un peu plus longs, mais rien d'autre n'a changé », a-t-il dit.

Le designer non-conformiste a introduit la jupe dans la garde-robe masculine en 1985, faisant sensation dans l'industrie mondiale de la mode.

Jean-Paul Gaultier a également parlé pour le féminisme, utilisant ses créations comme une arme. Parmi une de ses créations les plus célèbres, un soutien-gorge conique et brillant, que Madonna a porté lors de sa tournée Blond Ambition 1990.

En 2006, il a encore travaillé avec Madonna, en produisant une série de vêtements en cuir très sexy pour son Confessions Tour, qui lui ont valu une énorme popularité.

Son style à la fois sexy et fabuleux plaît non seulement à Madonna, mais aussi à Lady Gaga et Kylie Minogue.

Bien que le minimalisme soit la tendance de ces dernières années, Jean-Paul Gaultier n'a jamais tenté d'en faire partie.

Il préfère plutôt utiliser des couleurs vives avec des détails très compliqués, comme des décorations métalliques, des motifs floraux et des dentelles.

Réagissant à une question posée par un fan de Beijing sur le conflit entre ses conceptions et le minimalisme, Jean-Paul Gaultier a déclaré : « Je ne crois pas que la mode soit quelque chose à suivre. Elle reviendra toujours aux années 1960, là où tout était assez fabuleux ».


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »