Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 04.05.2012 08h51
Jeunes cyclistes de Hong Kong : voyage de rêve à bicyclette à Paris

Selon ce que nous rapporte le Sing Tao Daily de Hong Kong, s'il y a cent attitudes dans la vie, « chanter au karaoké-manger-aller au théâtre » et « travailler-acheter un logement-se marier » sont certainement les deux formules les plus connues des Hongkongais.

Cependant, quatre jeunes hommes de 22 à 26 ans ont choisi une autre façon de vivre : ils sont partis de Hong Kong le 1er mai pour faire, à vélo, une « longue marche » de 18 000 km. Ils vont parcourir 14 pays et arriveront à Paris au mois de janvier prochain dans le but de faire connaître le voyage vert et de réaliser ainsi le rêve d'un long voyage.

« Lorsqu'on voyage à vélo, on compte sur la seule force physique. C'est très différent du voyage en avion ou en voiture, c'est un vrai voyage. » Ainsi raisonne Luo Yemin, l'initiateur de ce plan, âgé de 24 ans. Et c'est par la même conviction que les quatre jeunes sont partis ensemble pour Paris.

Au cours des neuf mois prochains, quatre cyclistes feront 18 000 km et laisseront leurs traces dans 14 pays dont le Népal, l'Inde, le Pakistan, l'Iran, la Turquie, la République tchèque et l'Allemagne. Paris est leur destination finale. « Nous voulons rendre hommage à Xue Derui ».

Xue Derui est l'idole de Zhong Tailai, un jeune rêveur de 23 ans. En 2007, Xue Derui, un Taïwanais, a mis cinq mois pour faire tout seul le voyage à vélo de Beijing à Paris. Il a inspiré ceux qui veulent vivre leurs rêves.

Luo Yemin, Zhong Tailai et Huang Zijian (22 ans) ont eu ainsi l'idée, l'an dernier, de « partir à vélo ». En octobre dernier, ils ont élaboré leur plan. Et au mois de février, le dernier du groupe, Yu Tianyu, ayant appris la nouvelle par les médias, est venu les rejoindre. À part Zhong Tailai qui vient de terminer ses études, les trois autres ont démissionné de leur travail pour aller à la rencontre des inconnues du voyage.

Ces jeunes ont leur opinion sur le voyage. « Au lieu de prendre l'avion ou la voiture, on monte sur notre vélo, c'est-à-dire que l'on voyage par ses propres moyens ; c'est un voyage très intéressant, pas comme les autres. »

Luo Yemin pense aussi que voyager à vélo est un voyage vert à bas carbone, donc très bon pour l'environnement et économe en argent. Le budget prévu est de 100 dollars de Hong Kong par jour et par personne. Le coût total du parcours dans 14 pays est de 50 000 dollars par personne. À part les dons privés, chacun devra payer 30 000 dollars.

Aux yeux des gens ordinaires, neuf mois de voyage à vélo est un acte capricieux. « Les Hongkongais ont des goûts très simples, ils mènent une vie monotone », dit Huang Zijian qui est professeur assistant à l'Université des Arts du Shandong.

« Est-ce que les jeunes doivent vivre comme la génération précédente ? C'est-à-dire, après l'école, faut-il trouver du travail, faire des économies, acheter un logement et se marier ? » Ces jeunes-là sont sortis, par leurs actes, des cadres idéologiques figés et ont montré aux Hongkongais qu'on peut choisir son destin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire