Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 27.04.2012 10h18
30 lycéens français découvrent la vie familiale chinoise au Hunan

Le soir du 25 avril, 30 élèves français de l'école Pierre de Coubertin sont arrivés dans les familles des élèves du lycée rattaché à l'École normale supérieure du Hunan pour découvrir la vie familiale chinoise.

La famille de Yu Ruonan, élève de seconde, a reçu son amie française Joëlle, aussi en seconde au lycée Pierre de Coubertin. Quand le journaliste est arrivé chez Yu Ruonan, Joëlle qui aime jouer de la guitare et faire du shopping était en train de parler de la culture chinoise avec les membres de la famille. La famille de Yu a préparé un dîner copieux, avec des spécialités du Hunan : de la viande avec des piments, la tête de poisson aux piments hachés et des saucisses du Hunan. La Française a beaucoup apprécié la cuisine chinoise en dressant le pouce en signe d'admiration. Ensuite, les deux jeunes ont parlé en anglais de la musique pop.

La mère de Yu Ruonan a dit au journaliste qu'elle préparerait plus de plats du Hunan pour que la jeune française goûte le meilleur de la cuisine chinoise. « C'est une occasion rare pour eux de voir la vie familiale en Chine. Je vais montrer à Joëlle les charmes du Hunan. » Bien sûr, cette mère chinoise prépare aussi des saucisses et du pain à l'occidentale en tenant compte de l'habitude des élèves étrangers.

A la cérémonie de jumelage de cet après-midi-là, les élèves français se sont assis avec les membres de la famille avec laquelle ils allaient vivre. Les 30 élèves français portaient chacun une étiquette portant un numéro, leur nom et le nom de leur correspondant chinois en français et en chinois. A la demande du présentateur, les élèves en jumelage se sont serrés la main et se sont embrassés comme de vieux amis.

Océane Evrard, en terminale au lycée Pierre de Coubertin, est la seule élève qui parle un peu chinois. « On apprend l'anglais, l'italien, le français et le chinois au lycée. Je préfère le chinois », a-t-elle déclaré en mandarin.

Chakib Araf, qui vient d'arriver en Chine pour la première fois, a dit que les jeunes des deux pays partageaient les mêmes goûts malgré leurs cultures différentes. « En rentrant chez moi, je vais raconter ce que j'ai vu à mes amis qui aiment la Chine. »

Cette délégation composée d'une trentaine d'enseignants et d'élèves est arrivée à Changsha après une visite des métropoles modernes comme Shanghai. En plus du séjour chez les familles locales, les membres de la délégation effectueront une visite de trois jours au Hunan.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande