Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 29.09.2011 08h22
Une histoire de la Cité interdite racontée au Louvre

Le 26 septembre (heure française), l'exposition sur la vie des empereurs chinois des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912) a été inaugurée au Musée du Louvre. Cette exposition était le seul projet culturel coopératif entre la Chine et la France signé lors de la visite du président chinois Hu Jintao de novembre dernier en France.

De septembre 2011 à janvier 2012, les 129 objets sélectionnés du musée de la Cité interdite qui ont fait un long trajet pour venir en France seront présentés au public français. Les deux résidences royales, la Cité interdite et le Louvre représentent aujourd’hui toutes les deux la culture de leur pays respectif.

A partir du 26 septembre, le public français pourra « écouter » une histoire sur la Cité interdite au Louvre. Le ministre français de la culture, monsieur Mitterand était présent à la cérémonie d’inauguration, « C’est une journée spéciale qui témoigne du développement de l’amitié sino-française. Je me félicite de la réussite de cette rencontre interculturelle entre ces deux grands musées. En dépit de la grande distance physique, nous poursuivons la même belle chose sur l’art. »

L’amabassadeur chinois en France, Kong Quan a dit, « Il y a deux ans, on a parlé d’élaborer un projet avec les responsables du Louvre et de la Cité interdite. Et la visite en Chine a bien inspiré le responsable du Louvre. Avec un grand nombre d’expositions au cours des 47 ans de relations diplomatiques sino-françaises, elle permet de bien comparer la culture des deux pays sous différents aspects : la vie de cour, la vie réelle et ce que montre l’art sur la vie, l’inspiration artistique. »

Le responsable du Musée de la Cité interdite Zheng Xinmiao a expliqué, « Malgré la différence entre les deux cultures, l’esprit culturel et la création humaine sont bien partagés entre les deux peuples. Cette exposition vise à faire connaître au peuple français la vie des empereurs chinois des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912). »

L’ambassadeur Kong est d’accord avec cette idée; « Les points communs apparaissent par le biais de ces 129 objets exposés. J’ai entendu parler que tous les billets de groupe ont été réservés, ce qui prouve que dans le contexte du développement des relations sino-françaises, les Français cherchent à en savoir plus sur la Chine. »

A 19h le 26 septembre, de nombreux visiteurs faisaient la queue au Louvre, parmi eux, un couple français les Leblans ont dit qu’ils ont déjà visité la Cité interdite à Beijing et qu’ils attendent de nouvelles découvertes grâce à cette exposition. »

L’ex-ambassadeur de France en Chine était aussi présent à la cérémonie,
« C’est une belle exposition qui est importante pour les échanges culturels franco-chinois. Je suis très content que les objets antiques de la Cité interdite reviennent en France, puisqu’une exposition s’était faite pendant l’année chinoise en France. »

La porte de la résidence royale fermée à l’époque en Chine s’ouvre au public français qui a l’opportunité de vivre la culture chinoise.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Tiangong-1 sera lancé ce soir
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation
La Chine doit diversifier ses investissements
Une génération instable a-t-elle surgi en Europe ?