Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 21.06.2011 10h01
Café des sciences à Wuhan

Une vingtaine d'incorruptibles ont bravé les fortes intempéries qui ont sévi sur Wuhan en ce 18 juin, pour écouter la conférence sur la biodiversité présentée au Musée des sciences, par Alain Dauta, chargé de recherche au Laboratoire Ecologie fonctionnelle et environnement de l'Université P. Sabatier de Toulouse. Alain Dauta est un habitué de Wuhan : il coopère depuis une vingtaine d'années avec l'Institut d'hydrobiologie de l'Académie des sciences de Chine, et séjourne cette fois à Wuhan avec une délégation de l'Agence de l'eau de la Garonne, venue pour réaliser une étude sur la dépollution du lac de l'Est, dans le cadre du jumelage entre Bordeaux et Wuhan.

Ce café des sciences est une initiative du Consulat Général de France de Wuhan, de l'Institut Français et de ClubFrance, de même que l'exposition La biodiversité, c'est la vie, c'est notre vie, créée en 2010 par l'UNESCO, présentée au Musée de la science et ouverte au public jusqu'au 31 août (tous les jours sauf le lundi, de 9h à 16h30).

Après avoir illustré par quelques exemples le concept de la biodiversité, expliqué des stratégies d'alimentation, de défense ou de reproduction, et dressé le constat de la disparition de nombreuses espèces, Alain Dauta s'est attaché à démontrer la complexité des interactions entre écosystèmes et espèces, et les conséquences souvent inattendues de certaines actions humaines : comment en effet imaginer que l'élimination des loutres puisse entraîner une disparition des poissons ? … ou que la disparition des loups au Canada puisse engendrer celle de nombreuses espèces végétales ? … et ceci sans compter la construction d'ouvrages tels que des barrages ? Quoique la terre ait par ailleurs connu au cours de son histoire de nombreuses alternances climatiques, force est de constater qu'actuellement nous vivons des changements aux effets brusques et irréversibles. L'homme a besoin de la nature à divers titres : pour son bien-être, pour son alimentation, pour les matières premières, … Pour la préserver, des solutions, souvent issues de traditions anciennes, sont disponibles : mais elles exigent beaucoup de travail pour être identifiées et réappliquées.


[1] [2]

Source: Ambassade de France en Chine

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine