Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 08.12.2010 17h07
Le volume du commerce sino-français dépassera 40 milliards de dollars US en 2010

Le gouvernement chinois encourage les entreprises bilatérales à accroitre leurs investissements pour renforcer les échanges commerciaux, a dit l'ambassadeur Kong Quan lors du VIIIe séminaire « Au service des investisseurs chinois », qui est tenu le 6 décembre à Paris.

La Chine et la France ont une forte complémentarité dans le domaine économique et commercial, et ont de ce fait de belles perspectives. A la date d'aujourd'hui, il y a déjà 4 000 entreprises françaises en Chine, et plus de cent entreprises chinoises en France. Cette année, le volume du commerce bilatéral va atteindre 40 milliards de dollars. Et le chiffre doublera dans les cinq ans à venir. Les économies chinoise et française ont chacune leur propre caractère, les deux parties renforceront la coopération dans l'aérien, l'énergie nucléaire et les transports. Il faut chercher de nouveaux terrains dans les domaines du développement durable tels que les services, les finances, les énergies nouvelles, les matériaux nouveaux, la transformation alimentaire, les technologies de carbone bas.
Les investissements croisés deviennent un point fort dans la relation de coopération économique et commerciale entre les deux pays. Cette coopération est favorable à nos deux parties, car elle traduit l'esprit de bénéfice mutuel et de gagnant-gagnant, a dit M. Kong Quan.

Le gouvernement chinois encourage activement les entreprises françaises à travailler sur le marché chinois, et souhaite que les autorités françaises à différents échelons puissent accorder un appui fort et actif aux entreprises chinoises en France. Les plus grands obstacles que les entreprises chinoises rencontrent, concernent encore la question des titres de séjour, du permis de conduire, des assurances etc.. Et elles ont eu beaucoup de problèmes dans leurs opérations d'acquisition.

Serge Boscher, directeur Général de l'AFII (Agence française pour les investissements internationaux) a dit que les entreprises chinoises sont bienvenues en France. L'AFII a étudié avec d'autres services français la possibilité de régler le problème du visa de longue durée et de la carte de séjour pour les entreprises chinoises à Paris, dans les Hauts-de-Seine et à Lyon.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?