Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-françaisesMise à jour 27.05.2009 08h19
Valéry Giscard d'Estaing souhaite des relations sino-françaises stables

L'ancien président français, Valéry Giscard d'Estaing, a exprimé mardi à Beijing son souhait que les relations sino-françaises soient stables dans un discours prononcé à l'Institut de Diplomatie mardi à Beijing.

"J'ai été président de la République française pendant sept ans et, à l'époque, il n'y a jamais d'un incident entre la Chine et la France. Je souhaite que l'on continue cette pratique", a déclaré M. d'Estaing devant des centaines d'étudiants et professeurs de l'Institut.

En réponse à la question d'une étudiante de l'Institut sur les relations sino-françaises, il a indiqué, "naturellement, il y a des problèmes qui intéressent les uns qui préoccupent les autres, mais il faut sortir ces problèmes du système relationnel franco-chinois ou euro-chinois. Le dialogue euro-chinois doit être un dialogue et

ne doit pas être compliqué par des éléments ou par des interventions extérieures."

Qualifiant le dialogue euro-chinois "d'assez difficile", l'ancien président a expliqué que l'actuel déficit commercial de l'Europe vis-à-vis de la Chine était très important, et que "le déficit continue, malgré la crise, d'augmenter".

"Donc, il y a deux grands déficits vis à vis de la Chine: le déficit américain, et juste derrière, le déficit européen. Il faut pourvoir parler de ce problème. Et pour en parler, il faut avoir des relations normales, confiantes comme je les ai eues avec les dirigeants chinois, et comme je souhaite qu'on continue de les avoir.

M. Valéry Giscard d'Estaing est arrivé mardi matin à Beijing pour effectuer une visite en Chine. Pendant son discours d'environ une heure, il a expliqué aux étudiants de l'Institut de Diplomatie, l'histoire du développement de l'Union européenne et expliqué les raisons ainsi que les effets de la crise financière.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?