Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-françaisesMise à jour 05.05.2009 11h33
La visite du Dalai Lama pourrait à nouveau affecter les relations diplomatiques

Seulement un mois après que les relations sino-françaises ont été remises sur les rails, le Dalai Lama prévoit une nouvelle visite à Paris, au cours de laquelle il pourrait devenir le citoyen d'honneur de la capitale française.

Selon les analystes, cela affecterait les relations entre la Chine et la France.

"La visite du Dalai Lama aura un impact sur les relations bilatérales", a dit Zhao Junjie, chercheur à l'Académie chinoise des sciences sociales. "Le Dalai Lama à l'intention de perturber les relations sino-françaises avec sa visite à un moment où elles sont en plein développement."

Le Dalai Lama doit se rendre à Paris entre le 6 et le 8 juin prochain, a déclaré son porte-parole Wangpo Bashi à l'AFP.

Sa visite s'inscrit dans le cadre d'une tournée européenne qui comprend le Danemark, l'Islande et les Pays-Bas, a déclaré Bashi.

"Il est très possible qu'il reçoive le titre du "citoyen d'honneur" de la ville de Paris qui lui sera remis par le maire de la capitale Bertrand Delanoë, mais aucune réunion avec les dirigeants du gouvernement français n'est prévue," a déclaré Bashi cité par l'AFP.

Le Conseil de la Ville de Paris, dirigé par le socialiste Bertrand Delanoë, a approuvé une résolution en avril 2008 pour honorer le Dalai Lama, mais le gouvernement français a pris ses distances par rapport aux décisions prises par l'administration locale, selon l'AFP. Les membres de l'équipe du président Nicolas Sarkozy se sont opposés à cette mesure.

Le Dalai Lama a reçu le titre du "citoyen d'honneur" à Rome et à Venise en février dernier.

Pang Zhongying, professeur à l'Université Renmin de Chine, a dit que l'impact sur les relations bilatérales après la visite du Dalai Lama est "maîtrisable".

"Les relations sino-françaises dans leur ensemble vont dans la bonne direction. La visite du Dalai Lama ne va pas nous remettre dans un état de tension à nouveau. Mais cette visite aura une incidence sur les relations entre les peuples des deux nations", a dit M.Pang.

Les relations sino-françaises se sont réchauffées après que plusieurs hauts fonctionnaires français s'étaient rendus en Chine, avec notamment l'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, président de l'Assemblée nationale française Bernard Accoyer et l'ancien président français Jacques Chirac.

Les tensions bilatérales se sont améliorées après que les deux ministères des affaires étrangères ont publié un communiqué commun le 1er avril dernier déclarant que la France a pleinement reconnu "la sensibilité de la question du Tibet" et qu'elle ne soutiendrait pas "l'indépendance du Tibet" sous une forme quelconque.

Le même jour, le Président Hu Jintao a rencontré Nicolas Sarkozy en marge du sommet du G20 à Londres, ce qui a marqué le rétablissement des relations qui s'étaient dégradées depuis la rencontre de Nicolas Sarkozy avec le Dalai Lama en Pologne en décembre de l'année dernière.

Après la rencontre de Sarkozy avec le Dalai Lama, la Chine a annulé le sommet sino-européen prévu à Lyon, en France, et a annulé toutes les visites de haut niveau en France.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Ce que certains "socialistes" fran?ais n"ont pas encore compris, OU NE VEUL...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?