Flash :

Vampire aime Dior : 9 258 000 euros dégagés pour que Robert Pattinson prête sa belle gueule au nouveau parfum Nouveau livre de Middleton : « Grâce à ma sœur, à mon beau-frère et à mes fesses que j'ai pu devenir une célébrité » La nuit des top-modèles à Chengdu Avatar 2: un certain nombre de chinois dans le contingent parti sur Pandora ? L'interprète en langue des signes vole la vedette au maire Clôture de la Semaine de la mode de Chine Les arts martiaux, bien plus qu'un sport Football-classement mondial: L'Espérance sportive de Tunis en tête des clubs africains et arabes Le HCR s'apprête à transférer des réfugiés depuis un camp au Soudan du Sud L'économie du Mozambique est en bonne forme (FMI) La Chine a financé à hauteur de 11 millions USD la réhabilitation du palais présidentiel mauritanien La CPI estime que l'ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo est apte à participer à son propre procès Des Égyptiens manifestent pour réclamer des lois islamiques Les immigrants légaux sont les bienvenus en Russie : responsable Le Myanmar adopte une nouvelle loi sur les investissements étrangers Le président français entame dimanche une tournée asiatique qui le conduira au Liban, en Arabie Saoudite, et au Laos La Syrie dément la prise de contrôle d'une ancienne citadelle par des rebelles Obama et Romney publient des articles sur CNN.com avant l'élection présidentielle américaine Le président colombien appelle à intensifier la lutte contre les rebelles Chine : accélération de l'expansion du secteur non manufacturier

Beijing  Pluie  10℃~1℃  City Forecast
Français>>Afrique

La CPI estime que l'ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo est apte à participer à son propre procès

( Xinhua )

03.11.2012 à 13h56

La Chambre préliminaire de la Cour pénale internationale (CPI) a décidé vendredi que l'ancien président de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo, était apte à participer à la procédure engagée contre lui devant la Cour. Les juges fixeront bientôt une date pour l'audience de confirmation des charges dans cette affaire.

Selon la décision des juges, des ajustements pratiques devront être mis en place afin de permettre à M. Gbagbo de participer à l'audience de confirmation des charges. Ceux-ci peuvent inclure la tenue d'audiences plus courtes, la mise à disposition d'installations appropriées pour se reposer pendant les pauses, la possibilité pour le suspect de se dispenser de tout ou partie de la procédure, ainsi que de la suivre par liaison vidéo s'il le désire.

La Chambre déterminera les modalités appropriées pour la conduite des audiences en consultation avec la Défense et le Greffe.

« Selon le mandat d'arrêt émis à son encontre, Laurent Gbagbo aurait engagé sa responsabilité pénale individuelle, en tant que coauteur indirect, pour quatre chefs de crimes contre l'humanité, dont meurtres, viols et autres violences sexuelles, actes de persécution et autres actes inhumains », a rappelé la CPI dans un communiqué de presse.

Ces crimes auraient été perpétrés dans le contexte des violences postélectorales survenues sur le territoire de la Côte d'Ivoire entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

M. Gbagbo a été remis à la CPI le 30 novembre 2011 et est apparu pour la première fois devant les juges de la Chambre préliminaire le 5 décembre 2011. Le 26 juin 2012, la Chambre avait nommé trois experts pour aider à déterminer si M. Gbagbo était apte à véritablement exercer ses droits dans le cadre de la procédure engagée à son encontre devant la Cour.

L'ordre de procéder à un examen médical faisait suite à une requête de la défense demandant, entre autres, que l'audience de confirmation des charges initialement prévue pour le 13 août 2012 soit reportée parce que l'état de santé de M. Gbagbo le rendait inapte à participer à son procès.

Le 2 août 2012, la Chambre préliminaire I de la CPI avait reporté l'audience de confirmation des charges jusqu'à ce que la question de l'aptitude de M. Gbagbo à prendre part à l'audience ait été résolue. Les rapports médicaux confidentiels ont été déposés le 19 juillet 2012. Une audience sur cette question a été tenue à huis clos les 24 et 25 septembre 2012 en présence de M. Gbagbo, sa défense, l'accusation, le greffe et les experts nommés par la Chambre.



News we recommend
PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres



  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales