Flash :

Associated Press : Messi plus fort que Ronaldo et le Real Madrid à la traîne En Chine, les Nids d'hirondelles ne seront plus au menu des voyageurs Les Angry Birds débarquent à Shanghai Malgré le poste de capitaine et un but, Kaka est toujours considéré comme un cas désespéré par Mourinho Un chroniqueur japonais en Chine pris en flagrant délit de mensonge sur son parcours universitaire La vie nocturne à Shanghai De nombreux journalistes étrangers dans la capitale pour couvrir le 18e Congrès du Parti Le sel iodé est efficace contre les carences en iode, selon des responsables du ministère de la Santé Afrique du Sud : Discop Afrique 2012 à Johannesburg Maroc: six morts dans deux accidents de la route dans la province de Safi Angola: le sida a fait 1 167 morts en 2011 Les résidants étrangers en Suisse représentant 22,7 % de l'ensemble de la population RDC: près de 2 000 familles déplacées au Sud-Kivu bénéficient de l'assistance du CICR La Commission européenne vole au secours de 95 000 victimes des inondations en Afrique de l'Ouest Les 30 femmes occidentales les plus sexy aux yeux des Chinois Côte d'Ivoire: opération d'identification des réfugiés maliens au nord du pays Le PM malien va "initier des négociations bilatérales" dès la fin de la réunion des experts internationaux sur le concept d'opération Chine : la police démantèle un réseau de paris en ligne portant sur 11 milliards de dollars Khartoum rejette la décision américaine de renouveler les sanctions contre le Soudan Guinée-Bissau: la situation politique est "assez préoccupante" pour l'archevêque de Bissau

Beijing  Très nuageux~nuageux  15℃~6℃  City Forecast
Français>>Afrique

BCEAO : célébration de 50 ans dans un "contexte difficile" (SYNTHESE)

( Xinhua )

02.11.2012 à 08h19

Le chef de l'Etat togolais, Faure Gnassingbé, a indiqué mercredi que la célébration, jeudi, du 50e anniversaire de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) intervient dans un "contexte difficile" et doit être une occasion pour "explorer de nouvelles voies" pour cette institution commune de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

C'était dans un message en qualité de président en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA) qui a intégré les challenges économiques des Etats pour créer l'Uemoa.

Dans son message, le président Faure Gnassingbé est revenu sur les questions de crises socio-politiques et les défis de cette banque centrale dans l'espace Uemoa en pleine mutation.

"La célébration de ce cinquantième anniversaire intervient malheureusement dans un contexte difficile", a déclaré le président Faure Gnassingbé dans un message télévisé à l'endroit des populations des huit Etats membres de l'Uemoa et ayant en commun le franc Cfa.

Elle doit être pour la BCEAO, "l'occasion d'explorer de nouvelles voies, afin de perpétuer sa tradition d'excellence au service des populations de l'Union", a-t-il ajouté, pendant que des Etats membres comme le Mali, la Côte d'Ivoire et la Guinée Bissau sont à l'épreuve de graves crises internes.

Faure Gnassingbé a souligné que l'occasion de cette célébration est le lieu pour lui "d'exprimer une fois de plus la solidarité de l'ensemble des peuples et des dirigeants de l'Union aux populations victimes des crises socio-politiques et leur indiquer que nous ne ménagerons aucun effort pour le retour de la paix et de la sécurité dans l'Union".

Il a qualifié la BCEAO de "socle" de l'Uemoa et que cette Banque "a toujours su trouver les ressources nécessaires pour se réformer et s'adapter aux mutations de l'environnement économique et financier des Etats membres ainsi qu'aux enjeux et défis qu'ils ont eu à relever".

La BCEAO a joué "un rôle actif dans le renforcement du processus d'intégration, avec la création de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) en 1994 qui a permis de consolider les bases de la monnaie commune en mettant en place un processus d'intégration économique renforcé", a relevé Faure Gnassingbé.

Il s'agit, à son avis, d'une "évolution exemplaire" qui est la "preuve que des Etats africains peuvent réussir ensemble de grandes performances et relever avec efficacité les défis qui les interpellent".

Faure Gnassingbé a relevé que la "pauvreté demeure encore trop importante" dans les Etats membres, "malgré les succès indéniables enregistrés en matière de stabilité monétaire et les progrès réalisés sur la voie de l'intégration" des économies de cette Union .

"Nous devons intensifier les efforts pour faire face à cette situation, notamment par l'inclusion financière et l'invention de nouvelles formes de solidarité régionale", a-t-il préconisé.

Selon Faure Gnassingbé, les manifestations de la commémoration des 50 ans de la BCEAO, "visent en particulier à consolider la culture de la solidarité".

"Si notre Union monétaire a pu se maintenir et se renforcer au fil des ans, c'est parce que les Etats membres sont restés solidaires, dans le respect mutuel", a-t-il ajouté.

"Au repli sur soi, à l'aventure solitaire, nous devons continuer de préférer le sens du partage", a conclu Faure Gnassingbé, président en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA), également chef d'Etat du Togo.


News we recommend

PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales