Flash :

Mali : une dizaine de bandits tués par les éléments de la patrouille militaire de Diabaly Le Togo lance sa phase du projet de réhabilitation du corridor Lomé-Ouagadougou L'UE souhaite rester le partnaire le plus important du Burundi sur sa voie de développement Burkina Faso: Le président Compaoré rencontre les différents corps de l'armée Côte d'Ivoire : vers l'élaboration d'une loi anti-corruption Le président nigérian se rend en Sierra Leone pour renforcer les relations bilatérales L'ouragan Sandy frappe les Etats-Unis Khartoum dément tout lien avec l'étranger dans la fabrication d'armes Le Ghana déploiera 20.000 policiers pour les élections de décembre Madagascar : Ravalomanana persiste sur sa candidature à la présidentielle Le cyclone post-tropical Sandy frappe le New Jersey Sénégal : premier remaniement du gouvernement Guinée-Bissau : trois jeunes tués par des militaires qui ont arrêté le présumé cerveau de l'attaque d'une caserne RDC : 4 civils tués lors des échanges des tirs entre les éléments armés des FARDC à Masisi Côte d'Ivoire : le gouvernement fait le bilan partiel de ses activités Ukraine: le parti au pouvoir en tête après le décompte de 60% des voix (CEC) La Russie condamne les Etats-Unis pour violation des droits de l'homme Echanges de tirs entre l'armée israélienne et les militants de Gaza, fin de la trêve fragile La Tanzanie va construire une Cour africaine ultramoderne à Arusha L'Algérie et les Etats-Unis favorables à la poursuite des discussions sur le Mali

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Burkina Faso: Le président Compaoré rencontre les différents corps de l'armée

( Xinhua )

30.10.2012 à 13h32

Le président burkinabé Blaise Compaoré, chef suprême des armées a ouvert, lundi à Ouagadougou, une rencontre avec toutes les strates du commandement militaire burkinabé.

Ce tête-à-tête qui se situe à la veille de la fête de l'armée le 1er novembre 2012, fait également suite aux rencontres initiées après les mutineries que le pays a connues en 2011.

Cette rencontre traduit la ferme volonté du chef de l'Etat burkinabé de mettre en oeuvre une communication interne dynamique entre toutes les composantes de l'armée et traduit l'utilité des valeurs d'écoute, de tolérance et de modestie qu'il a toujours prônées.

Dans son mot introductif, le chef d'état-major général des armées, le général de Brigade Honoré Traoré a salué « ce cadre d'échanges directs qui participe de la vision du président du Faso de savoir toujours s'adapter à l'évolution de la société toute entière».

Le général Traoré a, par ailleurs, reconnu que beaucoup d'efforts ont été consentis pour apporter des corrections aux disfonctionnements constatés au sein des armées, dans le sens d'une meilleure prise en compte des aspirations des personnels militaires.

Faisant le point des acquis engrangés au niveau des finances et de l'équipement militaire, le général Traoré a cité l'augmentation des salaires au taux unique de 5% dont ont bénéficié tous les personnels des Forces armées au même titre que les agents publics de l'Etat pour compter du 1er janvier 2012.

Il s'est aussi agi de l'augmentation d'une indemnité pour charge militaire, l'alimentation des piquets d'intervention, l'octroi d'une indemnité spécifique aux personnels de la justice militaire, la dotation en tenue progressivement pour tous les personnels d'ici 2013...

Sur la gestion des ressources humaines, le général Traoré a dit que les préoccupations des personnels militaires lors de la rencontre de 2011 avaient porté sur 8 points essentiels pour lesquelles des dispositions ont été déjà prises pour leur solutionnement.

En ce qui concerne les critères d'adhésion au corps des sous- officiers de carrière, un arrêté a été déjà pris et concernant les conditions de recrutement des officiers issus des rangs et des officiers des rangs, des propositions ont été faites.

S'agissant des critères de recrutement des appelés du contingent, la levée du contingent 2012 a été faite sur la base des décisions prises par le Conseil d'administration du secteur ministériel (CASEM 2012) du ministère de la Défense.

Les critères de désignation des hommes pour les missions à l'étranger sont fixés par une note de service.

Un projet d'instruction ministériel relatif à la procédure de fusionnement des travaux d'avancement dans les armées, et un projet d'arrêté portant condition de décoration des militaires des Forces armées nationales font l'objet d'un examen.

L'augmentation du nombre de places à l'Ecole nationale des sous-officiers d'Active et à l'Académie militaire Georges Namoano au profit des sous-officiers et militaires du rang est effective.

La prise en compte du stage commando dans la carrière, ainsi que l'organisation de pelotons spéciaux font l'objet d'étude.

Le général Honoré Traoré a enfin dit la disponibilité des troupes à assumer leurs responsabilités devant la Nation, tout en observant la nouvelle approche prônée par le chef suprême des armées « sur la nécessité de développer une capacité d'écoute à tous les niveaux, et édicter de nouvelles règles de gestion, tout en demeurant rigoureux sur l'administration d'une bonne gouvernance au sein de l'armée».


News we recommend

PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales