Flash :

Le Bénin évalue les conditions de vie de la femme en milieu rural La commission de suivi de la paix au Darfour estime que la situation sécuritaire dans la région reste compliquée La France et la Guinée organisent un séminaire sur la lutte contre le trafic de cocaïne en Afrique de l'Ouest à Conakry Le nouveau ministre guinéen des A.E. entend soigner l'image de la diplomatie guinéenne Niger: l'enlèvement des travailleurs humanitaires s'apparente à un règlement de compte Guinée: l'atteinte du PPTE précipiterait la fin de la trêve entre gouvernement et syndicats? (ANALYSE) Lutte contre l'enrichissement illicite: les enquêteurs de la CNLCEI déployés dans les administrations gabonaises France : Hollande reçoit les familles des deux otages enlevés au Mali en novembre 2011 Crise au Mali: l'UE préconise "une réponse rapide" La Tunisie veut mettre en place un bon système politique, dit le président Marzouki (INTERVIEW) Libye : les forces de l'ordre à la recherche des évadés d'une prison à Tripoli L'Algérie ne fait pas la "diplomatie déclarative" concernant ses otages au Mali (MAE) La Chine lance son premier cours de formation sur les techniques agricoles au Zimbabwe Le rapport du Congrès américain sur Huawei et ZTE est loin d'être convaincant La Chine traitera la plainte déposée par le Mexique auprès de l'OMC Les industriels chinois profitent de la Foire de Canton pour faire des affaires en ces temps de récession France : Hollande reçoit les familles des deux otages enlevés au Mali en novembre 2011 La plupart des armes données aux rebelles syriens tombent entre les mains d'extrémistes : presse Rencontre secrète entre Abbas et Ehud Barak (source palestinienne) GB: le PM signe l'accord sur le référendum de l'indépendance de l'Ecosse

Beijing  Bruine~Ensoleillé  17℃~4℃  City Forecast
Français>>Afrique

L'Algérie ne fait pas la "diplomatie déclarative" concernant ses otages au Mali (MAE)

( Xinhua )

16.10.2012 à 13h24

Le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci a déclaré lundi à Alger que son pays ne s'inscrit pas dans le cadre d'une "diplomatie déclarative" concernant ses otages détenus au Mali depuis début avril dernier.

"Contrairement à certains pays qui font dans la diplomatie déclarative, en communiquant rapidement et avec peu de mots sur les évènements les concernant, l'Algérie a choisi d'agir dans la discrétion (pour préserver la vie de ses ressortissants détenus au nord du Mali)", a répliqué M. Medelci, en marge de la journée nationale de la diplomatie algérienne célébrée au siège de son ministère, à une question d'une journaliste qui a estimé que l' Algérie communique peu sur ses otages.

Ayant rendu hommage à "toutes celles et tous ceux qui ont brillamment mené le combat (diplomatique)", le ministre a affirmé que l'Algérie n'épargne aucun effort pour obtenir la libération de ses otages.

La dernière prise de position officielle concernant le dossier des otages algériens au Mali remonte à fin septembre, date à laquelle le Premier ministre Abdelmalek Sellal a déclaré, en marge du débat général sur le plan d'action du gouvernement à l'Assemblée populaire nationale, que "nous ne ferons pas de déclarations, ni aujourd'hui, ni demain. C'est un dossier sensible et nous voulons préserver la vie des otages algériens".

Le consul d'Algérie à Gao, au nord du Mali, ainsi que six de ses collaborateurs, ont été enlevés le 5 avril dernier, avant que trois d'entre eux ne soient ensuite libérés. La situation a tounré mal fin août, où certains médias ont fait état d'un communiqué présumé émis par le Mouvement pour l'Unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), annonçant l'exécution d'un des otages, le vice-consul d'Algérie à Gao, Tahat Touati, une information qui n'est toujours pas pu être confirmé par le gouvernement algérien.

"Nous n'avons pas encore réuni toutes les informations qui nous permettent de confirmer l'exécution de Tahat Touati", a fait savoir le ministre Medelci lors d'une conférence de presse animée conjointement le 17 septembre avec la Haute commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Navanethem Pillay.

Le Mujao, un groupe islamiste armé lié à l'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a aussi revendiqué l'attentat à la voiture piégée fin juin contre le siège du groupement de la gendarmerie dans la province d'Ouargla, à 800 km au sud-est d'Alger.


News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales