Flash :

Le chef de l'ONU appelle à protéger les jeunes filles contre le mariage des enfants Visite de l'usine d'assemblage de l'Airbus A380 à Toulouse NASA : Curiosity trouve un étrange objet sur Mars Neuf belles plages menacées de disparition Chine : cinq morts suite à un coup de grisou dans l'Anhui Huawei et ZTE considérés comme menace aux États-Unis : un cas classique d'amertume du perdant ? Le foie gras, un goût délicieux mais une production cruelle Niger : pénurie de carburant dans la capitale La Chine aidera le Ghana à construire son nouvel aéroport Pèlerinage de musulmans chinois à la Mecque RDC: "graves violations" des droits dans l'est, l'opposition contre le déploiement d'une force internationale (PAPIER GENERAL) Dégradation des terres humides au Kenya Dégradation des terres humides au Kenya Chine: beaux paysages de l'automne dans la bannière de Hexigten La Chine cherche à tenir les délais des nouvelles normes de qualité de l'air Un rapport australien loue la politique de la Chine face au changement climatique Le Liban se maintiendra à l'écart de la crise syrienne (président libanais) Yémen : assassinat d'un coordinateur chargé de la sécurité Les Frères musulmans vont persuader Morsi de faciliter le commerce avec la bande de Gaza (Hamas) Arrivée de l'émissaire de l'ONU pour la Syrie en Arabie saoudite

Beijing  Ensoleillé~Très nuageux  24℃~13℃  City Forecast
Français>>Afrique

Niger : pénurie de carburant dans la capitale

( xinhua )

12.10.2012 à 08h36

La grève que mènent depuis lundi les transporteurs des hydrocarbures du Niger a fortement désorganisé le ravitaillement des stations de la ville Niamey en carburant, créant depuis mercredi une pénurie dans la ville de Niamey.

Le syndicat nigérien des transporteurs des hydrocarbures a appelé ses militants à observer un arrêt de travail de cinq jours, à partir du 8 octobre, sur l'ensemble du territoire national, en vue d'amener les autorités nigériennes à accorder aux seuls privés nationaux l'autorisation d'enlever les hydrocarbures à la Société de raffinage du pétrole de Zinder (Soraz) basée à Zinder, excluant les camions citernes d'immatriculation étrangère.

Mercredi, la plupart des stations étaient en rupture d'essence, manque d'approvisionnement. Les quelques stations dont les stocks ne sont pas encore épuisés ont été prises d'assaut par des foules d'automobilistes.

Le litre d'essence dont le prix officiel est 579 fcfa à la pompe, se vend désormais entre 800 et 1.000 fcfa, au niveau des vendeurs informels.

Pour le ministre nigérien en charge des transports, M. Ibrahim Yacouba, cette rupture de ravitaillement est due à un mauvais concours de circonstance.

"Certes qu'il y a la grève des transporteurs, mais la rupture est due essentiellement à la maintenance des installations de la SORAZ depuis trois semaines. Elle a déjà repris la production ce mercredi. Il n'y a pas lieu de paniquer. La situation se normalisera le plutôt possible", a rassuré le ministre des transports.

"Au niveau du gouvernement, nous reconnaissons aux travailleurs le droit d'aller en grève, mais nous veillerons à ce que les activités économiques puissent se poursuivre", a-t-il fait savoir.

Comme pour radicaliser le mouvement, le syndicat nigérien des transporteurs des hydrocarbures a déposé mercredi un nouveau préavis de grève de cinq jours à compter de ce vendredi.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales