Flash :

La Gambie discute avec le Mali pour empêcher les migrants gambiens de se rendre en Libye Tunisie : lancement d'une campagne de sensibilisation contre la violence sexuelle Tchad : démarrage de la seconde phase de recensement des agents civils de l'Etat L'Afrique de l'ouest et l'Afrique centrale connaissent une augmentation de 34% de cholériques en 2012 (experte de l'OMS) Togo/rentrée scolaire: le ministre de la Sécurité appelle les automobilistes et taxi-motos à la prudence Niger : le président Issoufou échange avec un émissaire algérien sur le Mali La France appelle le gouvernement soudanais et le MPLS/Nord à mettre fin aux combats Les Etats-Unis offrent des équipements antiterroristes à l'armée tchadienne ONU : la violence au nord du Mali est devenue systématique Romano Prodi nommé envoyé de l'ONU pour la région du Sahel Burundi : le Sénat adopte un projet de loi portant Code de la circulation routière La Norvège demande le départ immédiat d'un diplomate soudanais Angola : des lignes directrices pour le développement des forces armées Le nouveau ministre guinéen des droits de l'homme s'engage à promouvoir les valeurs humaines et l'Etat de droit Ban Ki-moon demande la libération immédiate des otages français au Sahel Guinée-Bissau : arrestation d'un ex-commandant de la police mis en cause dans une tentative de coup d'Etat Côte d'Ivoire : la Commission électorale plaide pour un fort taux de participation aux élections locales Madagascar : avenue des baobabs Les investissement chinois aux USA créent plus de 10 000 emplois pour les Américains (étude) Chine-Etats Unis : un différend pour deux géants des télécommunications

Beijing  Ensoleillé  22℃~9℃  City Forecast
Français>>Afrique

Burundi : le Sénat adopte un projet de loi portant Code de la circulation routière

( Xinhua )

10.10.2012 à 13h30

Le Sénat burundais a adopté mardi un projet de loi portant Code de la circulation routière, un cadre juridique qui répond aux besoins de dynamisme socio-économique de l'activité du transport routier, le code actuel datant de 1958.

Dans son exposé, le ministre burundais de la Sécurité publique Gabriel Nizigama, a fait remarquer que depuis 1958, "des changements importants d'ordre économique et social sont intervenus principalement en rapport avec l'accroissement de la population, les infrastructures routières, le parc automobile, la diversification des activités et des technologies en matière de transport, etc".

En plus de cela, a dit M. Nizigama, il y a absence de réglementation routière adaptée au développement du transport pour faire face aux nombreux accidents de la route.

Les statistiques de la Police Spéciale de Roulage montrent que les accidents de roulage n'ont cessé d'augmenter depuis 2004 en mairie de Bujumbura.

"On se rend compte qu'en six ans, les accidents de la circulation routière en Mairie de Bujumbura ont connu une augmentation de 99,8% et qu'ils ont causé 109 décès et 964 blessés en 2008 tandis qu'en 2009, le nombre de morts et de blessés a été respectivement de 76 et 1.098 personnes", a-t-il précisé.

Il a aussi évoqué la conception et l'étroitesse des routes qui n'ont pas prévu d'espace pour chacun des différents utilisateurs, la multiplication de modes de transports routiers, l'augmentation de la population urbaine utilisatrice de la voie publique, les mauvais conducteurs dont la plupart disposent de permis de conduire acquis frauduleusement et la complaisance et l'excès de certains agents de police chargés de la sécurité routière accusés à tort ou à raison de corruption.

Parmi les principales innovations figurent un titre relatif aux dimensions au chargement, à l'équipement et aux normes des véhicules, ce qui apporte plus de sécurité et de fluidité en matière de circulation routière ; le principe de conformité des véhicules avec les normes techniques et environnementales.

Ce projet de loi consacre le contrôle technique obligatoire des véhicules automoteurs appartenant aux particuliers, à l'Etat, aux missions diplomatiques et consulaires et aux organismes internationaux, ce qui est nouveau pour les missions diplomatiques et consulaires et les organismes internationaux.

Il impose également des précautions particulières de sécurité routière en cas de conduite en état d'ivresse, d'excès de vitesse, d'altération indifférenciée des facultés du conducteur et rend obligatoire le port de la ceinture de sécurité, l'interdiction de l'utilisation du téléphone portable au volant.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales