Flash :

Un homme attaque le président tchèque avec un pistolet en plastique La Russie sait tout sur le bouclier antimissile en Europe : responsable Renforcement temporaire du contingent suisse de la SWISSCOY au Kosovo La Russie dénonce les sanctions occidentales sur le programme nucléaire iranien Algérie : vol inaugural international de Tassili Airlines reliant Hassi Messaoud à Rome La Russie prône un mécanisme de prévention du terrorisme nucléaire mondial Madagascar : les bailleurs de fonds reprendront le financement de la lutte antiacridienne Le Maroc suspend la taxe d'importation sur le blé tendre Tunisie : la Banque centrale prendra des mesures pour rationnaliser les importations de biens de consommation Faire face aux erreurs du passé permet de contribuer à la paix dans le monde (ministre sud-coréen) Bénin : conférence internationale sur l'aménagement du territoire en Afrique au sud du Sahara Arica Power Forum appel à la "démocratisation" des énergies renouvelables en Afrique L'Inde rapatrie 46 pêcheurs pakistanais libérés Le Mozambique et les Seychelles suppriment les visas d'entrée Le Burundi lance le projet sur le renforcement des capacités commerciales La Géorgie prépare les bureaux de vote pour les prochaines élections L'Afrique du Sud compte sur la banque des BRICS pour renforcer encore le développement africain Le Maroc ouvre un nouveau parc logistique (PAPIER GENERAL) Guinée : des échauffourées et affrontements entre populations civiles et forces de l'ordre en banlieue de Conakry Niger : vaste opération de branchements de personnes défavorisées à l'eau potable

Beijing  Ensoleillé  25℃~10℃  City Forecast
Français>>Afrique

Madagascar : Rajoelina demande le soutien international, insistant sur l'indépendance

29.09.2012 11h09

Le président de la transition malgache Andry Rajoelina appelle les partenaires internationaux et tous les pays membres de l'ONU à soutenir l'organisation des élections "crédibles et transparentes" qui, selon lui, est la seule voie la plus démocratique au monde, selon un communiqué rendu public vendredi la présidence.

"Je lance un appel à la solidarité internationale à acheminer cette transition vers la construction d'un avenir plus prometteur, sans nous asphyxier", a-t-il déclaré dans son discours prononcé jeudi à la 67e Assemblée générale des Nations Unies.

Il a toutefois précisé que "le peuple malgache a besoin de son indépendance pleine et entière pour parvenir à des élections transparentes, donc démocratiques. La meilleure façon de nous aider consisterait à nous faire confiance, à respecter vos engagements et à nous laisser assumer nos responsabilités".

"Seul le peuple malgache décidera souverainement qui devra conduire son destin, et non l'influence d'un pays et des pressions extérieures. Seul le peuple malgache choisira celui ou celle qui dirigera Madagascar", a indiqué M. Rajoelina.

Andry Rajoelina a évoqué la non ingérence des autres pays, en précisant que les notions de non ingérence et le respect de la souveraineté de chaque pays sont parmi les moyens à la fois essentiels et pacifiques pour la construction d'une paix durable.

"On aimerait qu'on nous aide, mais qu'on ne nous dicte pas ce qu'on doit faire et ce qu'on ne devrait pas faire. Madagascar a, quand même, pu éviter la guerre civile, nous avons pu développer le pays pendant la période de la transition. Cela fait trois ans et demi qu'on est en transition où on n'a pas reçu des aides internationales ; aujourd'hui, nous voulons notre souveraineté et bien évidemment nous rendre aussi notre responsabilité", a-t-il indiqué.

M. Rajoelina a ensuite déclaré à la radio des Nations Unies que "chaque citoyen qui remplit les conditions d'éligibilité peut se présenter aux élections à Madagascar et aussi dans le monde entier ".

"C'est la souveraineté et il m'appartient de décider si je vais me porter candidat ou pas. Nous réclamons cette souveraineté et on ne veut pas que des pays/ forces extérieures nous dictent ce que nous devrons faire", a-t-il affirmé.

Selon lui, malgré la suspension des aides et des subventions internationales, qui représentaient 60% du budget de l'Etat, la transition a pu faire fonctionner l'administration normalement et honorer tous ses engagements ainsi que ses dettes.

C'est la deuxième fois que Rajoelina assiste à l'Assemblée générale des Nations Unies. La première participation a été en 2011, après la signature le 17 septembre de la feuille de route pour la sortie de crise avec la Communauté de Développement de l' Afrique Australe (SADC).


News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales