Flash :

Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête Le ministère chinois de la Défense nationale confirme la patrouille de navires de la marine dans les eaux des îles Diaoyu Togo/Afrique de l'ouest : Les étudiants en médecine évaluent les stratégies pour l'atteinte des OMD Un séisme de magnitude 6,0 secoue les îles Salomon Les ministres de la Défense de l'UE écartent la possibilité d'une intervention militaire en Syrie

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Afrique

Madagascar : l'apport de l'Etat aux élections réduit à 1/10 du budget (PAPIER GENERAL)

Mise à jour 28.09.2012 15h18

L'apport de l'Etat malgache relatif à la préparation et l'organisation des prochaines élections, qui devraient se tenir à partir du mois de mai 2013, a été réduit à 1/10 du budget total.

Les évaluations effectuées par les experts électoraux des Nations Unies en avril dernier à Madagascar ont permis de ressortir un projet de budget de 71 millions de dollars pour organiser toutes les élections suivant les normes internationales pendant cycle de 2012 à 2014. Ces élections concernent le premier tour de l'élection présidentielle le 8 mai 2013, le second tour et les élections législatives en jumelée prévus le 3 juillet et l'élection municipale le 23 octobre de la même année.

La présidente de la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (CENIT), Béatrice Atallah, a révélé lundi l'apport de la transition malgache pour ces élections, d'un montant de 15 milliards d'Ariary (7,5 millions USD).

Cette somme a été confirmée par le communiqué de la présidence de la transition reçu mardi, à l'issue d'un Conseil des ministres restreints du lundi dernier qui précise le déblocage par l'Etat Malgache, pour le compte de l'année 2012, d'une enveloppe de 8 millions de dollars pour le processus électoral.

Cette contribution de l'Etat est ainsi évaluée à près d'un dixième du budget nécessaire (1/10) alors que la loi de finances 2012 a indiqué que le budget de l'Etat pour les prochaines élections et consultations populaires est de 45 milliards d'Ariary (à peu près 22,5 millions de dollars), impliquant une différence de 14,5 millions de dollars du budget précédent.

Selon le communiqué de la présidence de la transition, "la Communauté internationale va entièrement prendre en charge les financements relatifs au budgétisation du processus électoral, sauf pour les dépenses de fonctionnement, les charges relatives aux personnels non permanents et les arriérés de la CENIT".

Au vu de ce communiqué, cette somme de 8 millions de dollars engloberait ainsi les dépenses de fonctionnement, les charges relatives aux personnels non permanents et les arriérés de la CENIT.

Le président de la transition, Andry Rajoelina, a déclaré que l' Etat malgache va entièrement honorer ses obligations financières pour que les élections soient tenues dans les normes requises et aux dates convenues.

Il a toutefois précisé que "la Communauté internationale ne peut imposer à la partie malgache ses méthodes, en ce qui concerne les fonds que l'Etat malgache va apporter".

Le projet de budget, élaboré par la CENIT en collaboration avec l'ONU, est consigné dans le document appelé "Projet d'appui au cycle électoral 2012-2014 à Madagascar" (PACEM).

Ce Document est actuellement au niveau de l'ONU pour analyse et sera transmis à la partie malgache vers la fin de ce mois pour signature.

Le PACEM, une fois signé, permettra à la Communauté internationale de verser au "Panier commun" sa part de contribution financière devant soutenir le processus électoral.

Une structure gérée par le PNUD, dénommée "Unité de Gestion du Projet", sera chargée de mener le processus électoral à Madagascar, tandis qu'un Comité de pilotage, où siègent entre autres des représentants des ministères malgache des finances et du budget et de l'intérieur, sera chargé de piloter la gestion faite par l'UGP.

Depuis la fin de 2008 où a éclaté la crise politique malgache, la communauté internationale a suspendu tout financement à Madagascar.



News we recommend

Un don plein d'espoir pour des mères chinoises Le maquillage : le secret des femmes   De quoi ces photographes sont-ils curieux?
Découvrons l'iPhone 5   Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan» La nudité pour la bonne cause ?
La légende des sirènes du Silver Springs Park Football, transfert : C. Ronaldo vaut 200 millions d'euros ! Les cinq types de jets privés préférés des riches

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales