Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.08.2012 10h19
Vers le renforcement du Réseau des Institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l'Ouest

Un séminaire sous-régional sur "Les enquêtes sur la corruption et le blanchiment de l'argent" va s'ouvrir mercredi à Cotonou, à l'intention des membres du Réseau des Institutions nationales de lutte contre la corruption dans les Etats de l'Afrique de l'Ouest (RINLCAO), a annoncé ce mardi, dans la capitale économique béninoise, Jean Baptise Elias, président du RINLCAO.

"Ce séminaire de 48 heures permettra aux membres du Réseau des institutions nationales de lutter contre la corruption en Afrique de l'Ouest, d'échanger non seulement sur les bonnes pratiques et méthodes qui donnent les bonnes résultats en matière de lutte contre la corruption, mais aussi, de se familiariser sur les nouvelles techniques de lutte contre le fléau", a expliqué Jean Baptise Elias.

Selon lui, le phénomène de la corruption présente des risques importants pour la démocratie africaine et freinent le développement du continent tout entier.

"Aggravée par le sous-développement, la corruption en est aussi une de ses causes : elle décourage en effet les investissements privés tant nationaux qu'étrangers; elle agit comme une forme de taxation des plus pauvres et des plus vulnérables; elle réduit donc les ressources disponibles pour les dépenses d'infrastructures; elle alimente les tensions politiques et sociales; enfin, elle conduit parfois à des dérives graves de pays entiers comme les pays de narco-trafic", a-t-il déploré.


News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale