Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.08.2012 08h35
Afrique du Sud: des manifestants seront traduits en justice pour meurtre dans une mine de platine

Certains manifestants arrêtés pour l'acte sanglant dans une mine de platine vont faire face à des accusations de meurtre, ont déclaré lundi les procureurs.

Les personnes arrêtées étaient soupçonnées d'avoir employé la violence pour protester contre les mauvaises conditions de travail à la mine de platine Lonmin de Marikana, où des affrontements entre les grévistes et la police ont fait 34 morts et 78 blessés jeudi.

Par ailleurs, 10 autres personnes ont été tuées, y compris deux policiers, dans près d'une semaine de conflit entre les syndicats de mineurs rivaux.

Un total de 259 manifestants ont été arrêtés après les affrontements. Ils ont fait leur première apparition lundi au tribunal de première instance de Ga-Rankuwa, au nord de la ville de Pretoria.

Pendant que le premier groupe de 39 hommes était emmenés dans une salle d'audience bondée à midi sous escorte policière, environ 100 femmes protestaient devant le tribunal, exigeant la libération de leurs maris, frères et pères.


News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale