Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.08.2012 08h41
Crise financière : l'Afrique du Sud demande l'implication du G20

Le ministre des Finances sud-africain Pravin Gordhan s'est dit inquiet lundi face à la crise économique mondiale et a exigé une coopération plus serrée entre les pays du G20.

"En dehors des pays centraux, la crise a également affecté les économies émergentes", a indiqué M. Gordhan, en visite dans la capitale argentine pour prendre part aux célébrations du 40e anniversaire de la Chambre de commerce Argentino-Sud-africaine.

Dans le cadre d'une conférence de presse, M. Gordhan a indiqué : "Au cours des derniers 6 à 8 mois, la crise européenne a affecté toutes les économies émergentes, ralentissant leur croissance économique."

La Banque asiatique de développement a récemment abaissé les perspectives de croissance de la Chine et de l'Inde à 8,2% et 6,5% respectivement.

La banque centrale de Russie a quant à elle réduit sa perspective de croissance de 3,7% à 3,4% en avril, tandis que la banque centrale du Brésil a diminué sa perspective de croissance à 2,05%.

"Pour ce qui est de l'Afrique, le niveau de croissance a diminué de 6% à 5% en début d'année, et en Afrique du Sud, le PIB (Produit Intérieur Brut), estimé à 2,7% en début d'année, sera révisé à la baisse", a-t-il indiqué.

Le ralentissement en Inde et en Chine, avec laquelle l'Afrique du Sud a signé un partenariat stratégique en août 2010, pourrait être lourd de conséquences.

"Par exemple, notre industrie minière produit 85% des réserves mondiales de platine. Une baisse des demandes pourrait provoquer des pertes d'emplois en Afrique du Sud. Des milliers d'emplois sont en jeu", a-t-il précisé.

"La baisse du niveau d'exportations de minéraux démontre les effets de la crise mondiale. Voilà pourquoi il est important de trouver des solutions à cette crise", a-t-il ajouté.

Gordhan a précisé que l'Inde et la Chine avait récemment présenté "des solutions positives qui stimuleront leurs économies". Selon lui, les pays du G20 devraient prendre des décisions plus audacieuses face à la crise.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 13 août
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...