Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.08.2012 13h13
L' UE relance son aide au développement en faveur de Madagascar

L'Union européenne (UE) a adopté un nouveau plan de soutien doté de 54 millions d'euros en faveur de Madagascar en vue d' améliorer la santé, l'éducation des personnes les plus fragiles et de renforcer le rôle de la société civile, a annoncé mercredi la Commission européenne dans un communiqué.

Dans le cadre de ce plan, 22 millions d'euros seront alloués au profit de la santé, 22 millions d'euros à l'enseignement, tandis que le solde, soit 10 millions d'euros, sera affecté à l'appui aux organisations de la société civile, selon le communiqué.

L'accès à la santé et à l'éducation seront en particulier améliorés dans les régions de la SAVA, l'Analanjirofo, le Menabe, l'Atsimo-Andrefana et l' Anosy, notamment, en formant et en engageant du personnel spécialisé supplémentaire ainsi qu'en rééquipant les centres de santé dans les zones les plus inaccessibles.

Dans le domaine de l'éducation, les programmes qui seront mis en œuvre seront axés sur la formation du personnel enseignant et administratif, le financement des indemnités de 9.000 enseignants (notamment ceux recrutés par les parents d'élèves), et l'acquisition de matériel pédagogique (kits scolaires, fournitures, etc).

Le programme d'appui à la société civile a pour objectif d'accompagner les acteurs émergents de la société civile, en portant une attention particulière aux associations de femmes et de jeunes.

Ces derniers doivent pouvoir accroître leur influence sur les questions politiques qui les concernent directement comme l'éducation, l'accès aux soins, la gouvernance ou la gestion des finances publiques.

Cette aide européenne sera mise en oeuvre au niveau régional à travers des ONG locales et internationales, des organisations internationales - notamment l' Unicef-, ainsi que directement par l'UE.

"L' instabilité politique et la crise économique à Madagascar entraînent des conséquences dramatiques pour les populations. Avec nos nouveaux programmes, nous allons concentrer nos efforts sur la santé, l'éducation et le rôle de la société civile au bénéfice des plus démunis et permettre au pays de poser les premiers jalons d'une nouvelle dynamique de développement", a déclaré le commissaire européen chargé du développement Andris Piebalgs.

L'aide publique au développement à Madagascar avait été suspendue depuis 2009 par presque tous les bailleurs de fonds à cause du changement non constitutionnel du pouvoir.

Cette situation a notamment entraîné une diminution des moyens pour fournir les services sociaux de base. De plus, le pays a souffert du ralentissement de son activité économique en raison de la crise financière internationale.

Dans un contexte de sortie de crise politique progressive, au terme de trois années de soubresauts, les programmes d'aide au développement européens redémarrent.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 8 août
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...