Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 31.07.2012 08h45
Mali : le président du Haut conseil islamique à Gao pour négocier avec les islamistes

Le président du Haut conseil islamique malien, l'imam Mahmoud Dicko, est à Gao pour "rencontrer les islamistes dans le cadre d'une négociation", a-t-on appris dimanche auprès des sources de cette ville du nord du Mali.

Son déplacement à Gao n'a pourtant pas fait l'objet de déclaration officielle.

Certaines sources font état de "l'estime que le chef du groupe islamiste Ançar Dine, Iyad Ag Ghali, a à l'égard des leaders religieux du Mali".

"Il y a quelques mois, Iyad a libéré 163 militaires maliens qu' il avait fait prisonniers et c'est au président du haut conseil islamique qu'il les a remis", ont affirmé les mêmes sources.

Celles-ci ont également rappelé que peu de temps avant la chute du président Amadou Toumani Touré, Iyad avait souhaité libérer ces 163 militaires, mais à condition que ses interlocuteurs soient des responsables du Haut conseil islamique.

Par ailleurs, dans son adresse à la nation ce dimanche, le président malien de la transition Dioncounda Traoré a fait une déclaration relative à la libération prochaine de des régions occupées de son pays.

"Il n'y a aucune raison de désespérer. Nous sommes un peuple digne, un peuple courageux. Tous ensemble nous relèverons tous les défis auxquels nous sommes confrontés. Nous pouvons le faire et nous le ferons avec la grâce d'Allah", a-t-il dit.

"Je vous en donne l'assurance, dans très peu de temps, le Mali sera débarrassé de l'irrédentisme, du narcotrafic et du terrorisme religieux, de toutes les formes d'insécurité qui mettent en danger la paix des citoyens", a promis le président de la transition.

"Notre pays reviendra à lui-même. Il redeviendra lui-même : un pays d'accueil pour tout le monde, un pays de tolérance pour les religions, un pays qui ne sera plus une menace pour ses voisins, un pays qui élira bientôt son futur président à l'issue d' élections irréprochables", a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 30 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam