Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.07.2012 08h15
Niger : les travailleurs somment le gouvernement de respecter ses engagements

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN), regroupant l'ensemble des confédérations des syndicats de tous les travailleurs au Niger, a enjoint, samedi, au gouvernement nigérien de respecter ses engagements, notamment "l'application intégrale" du protocole d'accord signé avec les travailleurs.

Il s'agit, entre autres points, de la réduction des taux de l'IUTS, la génération du régime des primes et indemnités à la fonction publique, l'augmentation des salaires catégoriels dans les secteurs para publics et privés, le paiement des incidences financières diverses.

Face au mutisme du gouvernement suite aux différentes correspondances qui lui ont été envoyées, sur le suivi du protocole d'accord, et considérant les mécontentements sectoriels des travailleurs se traduisant par des grèves épisodiques, ainsi que les échéances arrivées à termes de certains engagements du gouvernement, l'ITN exige du gouvernement, dans une déclaration rendue publique samedi à Niamey, "l'application intégrale et sans délai dudit protocole".

Faute de quoi, l'INT tiendra le gouvernement "pour seul responsable des conséquences qui en découleraient".

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger, rappelle-t-on, regroupe les 6 principales centrales syndicales sur le territoire national, à savoir la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN), la Confédération Générale des Syndicats Libres du Niger (CGSLN), la Confédération Nigérienne du Travail (CNT), l'Union Générale des Travailleurs du Niger (UGTN), l'Union Syndicale Progressiste des Travailleurs (USPT), l'Union des Syndicats des Travailleurs du Niger (USTN).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 27 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam