Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.07.2012 11h01
L'UE augmente son aide aux victimes de la crise humanitaire au Soudan et au Soudan du Sud

L'Union européenne (UE) a décidé d'augmenter de 40 millions d'euros son aide aux victimes de la crise humanitaire qui s'aggrave au Soudan et au Soudan du Sud, a annoncé jeudi la Commission européenne dans un communiqué.

L'enveloppe que l'UE a promise porte à 127 millions d'euros l'aide humanitaire qu'elle a accordée à ces deux pays cette année, selon le communiqué.

L'aide supplémentaire de l'UE va surtout aux centaines de milliers de réfugiés au Soudan du Sud, qui ont fui le conflit qui sévit dans les Etats du Kordofan méridional et du Nil bleu, et aux 37 000 réfugiés provenant essentiellement de la région du Nil bleu, en Ethiopie, fait savoir le texte.

"Nos experts humanitaires présents dans les zones de crise m'ont indiqué que la situation se détériorait rapidement et que les besoins allaient croissant. Il est primordial d'intensifier les mesures d'urgence que nous prenons dans les zones frontalières", a déclaré Kristalina Georgieva, la commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises.

Depuis le début de l'année, la situation humanitaire s'est fortement détériorée au Soudan du Sud, où l'afflux de réfugiés dans des camps déjà pleins a accru l'insécurité alimentaire et les risques de choléra, de malaria et d'autres maladies, indique le communiqué.

Parallèlement, les mauvaises récoltes ont aggravé les pénuries alimentaires au Soudan du Sud. Selon le Programme alimentaire mondial, cette année, la moitié de la population sud-soudanaise se trouve en situation d'insécurité alimentaire, avec 4,7 millions de personnes concernées, contre 3,8 millions l'année dernière.

Le cercle vicieux de la maladie et de la malnutrition provoque une augmentation des taux de mortalité, notamment chez les enfants, fait remarquer le texte, ajoutant que l'insécurité et la saison des pluies, qui ont rendu de nombreuses routes impraticales et la fourniture d'une aide de première nécessité impossible, limitent l'accès aux populations dans le besoin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 26 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam