Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.07.2012 13h38
Le Premier ministre kenyan retrouve le bercail après sa visite d'une semaine en Chine

Le Premier ministre kenyan Raila Odinga est rentré au Kenya ce mardi après sa visite officielle d'une semaine en Chine où il a signé des accords bilatéraux et a également eu des entretiens avec de hauts responsables chinois.

Selon un communiqué publié à Nairobi à son arrivée, M. Odinga a signé un certain nombre d'accords visant à renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays amis.

« Le gouvernement chinois a accepté de faire un prêt concessionnel de 72 millions de dollars américains au Kenya pour le National Optic Fiber Backbone Infrastructure project/E- Government qui fournira des optiques reliant toutes les zones urbaines du Kenya», a indiqué le communiqué.

Lors de sa rencontre avec le vice-président chinois Xi Jinping, Pékin a promis de travailler pour la création un environnement propice à la communauté des affaires du Kenya.

En conséquence, la Chine cherchera à développer un engagement des entreprises spéciales stratégiques avec le Kenya, dans l'esprit de la collaboration qui a été énoncé par le Forum de Coopération Chine-Afrique (FCCA).

S'exprimant lors des entretiens bilatéraux entre les deux dirigeants à Pékin, le vice-président chinois a déclaré que son pays supprimerait certains droits de douane sur les produits kenyans pour encourager les Kenyans à acheminer leurs marchandises vers la Chine

S'exprimant lors de la réunion, M. Odinga a remercié la Chine pour son engagement à soutenir diverses initiatives en Afrique cette année.

Il a noté avec satisfaction que cette année seulement, le Kenya a conclu quelque 16 accords bilatéraux avec la Chine. Le Premier ministre a appelé à l'ouverture de plus de possibilités en matière de renforcement des capacités humaines dans les domaines techniques, grâce à la formation directe et à des bourses.

Il a invité la Chine à s'engager davantage dans les investissements étrangers directs au Kenya. « L'Afrique est la prochaine frontière de la croissance économique et du développement», a déclaré le Premier ministre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 24 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam