Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.07.2012 13h34
Le FOCAC est capital pour le renforcement des relations Chine-Afrique, selon le ministre tanzanien des AE (INTERVIEW)

Le Forum de Coopération Chine-Afrique (FOCAC) est important dans le renforcement de la coopération multiforme entre l'Afrique et la Chine, a déclaré le ministre tanzanien des Affaires étrangères, Bernard Membe.

M. Membe, a déclaré dans une interview accordée à Xinhua avant la cinquième conférence ministérielle du FOCAC prévue les 19 et 20 juillet à Beijing, que le forum a joué un rôle important dans le renforcement de la coopération dans des domaines comme l'infrastructure, l'agriculture, la santé et l'éducation.

L'Afrique était ravie de voir que la Chine s'était engagée avec tout pays qui cherchait la coopération, et qu'elle avait investi dans tous les grands secteurs économiques, a déclaré le ministre tanzanien.

La Chine a également soutenu le développement en Afrique en accordant des prêts concessionnaires et des dons pour des projets dans les domaiens de la construction, des infrastructures, de l'agriculture, de l'éducation et de la santé, a-t-il ajouté.

La plupart des pays africains sont fortement tributaires des prêts chinois, qui avaient des termes aussi longs que 30 ans, a-t-il dit, en ajoutant : "Il s'agit d'une attraction pour la plupart des hommes d'affaires, ou des investisseurs et des gouvernements africains".

Les Chinois se sont révélés de vrais amis des Africains en investissant en Afrique et en gardant des bonnes relations avec l'Afrique malgré les circonstances difficiles et les défis auxquels sont confrontés l'Afrique, a-t-il dit.

"La Chine est le plus grand allié du continent africain", a indiqué le ministre tanzanein. Peu importe si un pays a été dévasté par la guerre civile, la sécheresse, les inondations ou la maladie, les Chinois seraient là, a-t-il ajouté.

S'exprimant au nom de son propre pays, M. Membe a déclaré que la Tanzanie apprécié les liens étroits qu'elle entretient avec la Chine.

Le chemin de fer Tanzanie-Zambie et le Centre de Conférence Julius Nyerere, tous deux construits par les Chinois, ont été les fruits des excellentes relations entre les deux pays, a-t-il dit.

La relation gagnant-gagnant entre les deux pays a été prouvée par la hausse des échanges commerciaux bilatéraux au cours des dernières années, a déclaré M. Membe.

En réponse à cette tendance positive, la Tanzanie va ouvrir un autre bureau dans la ville de Guangzhou dans le sud de la Chine "pour s'assurer que la relation et le volume des échanges commerciaux se développent", a déclaré le ministre tanzanien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 17 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire