Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.07.2012 08h34
Libye : Paris salue le bon déroulement des élections législatives

Le ministère français des Affaires étrangères a salué le bon déroulement des élections législatives libyennes, qui ont eu lieu samedi et qui constituent le premier scrutin libre à être organisé dans ce pays nord- africain depuis le renversement, l'an dernier, du colonel Mouammar Kadhafi.

« Huit mois après la chute du régime de Kadhafi, la France salue le bon déroulement général des élections en Libye, en dépit de quelques incidents », a déclaré dimanche le porte-parole du Quai d' Orsay, Bernard Valero.

« La France souhaite souligner la détermination des autorités de transition qui, malgré les multiples obstacles, ont pu organiser ce scrutin dans les délais qu'elles s'étaient assignés », a-t-il poursuivi. M. Valero a également félicité le peuple libyen pour « sa forte mobilisation » qui, a-t-il ajouté, « témoigne de sa volonté à contribuer à la réussite de la transition et à tourner la page des années de dictature pour construire, aujourd'hui, un Etat de droit ».

Environ 2,8 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes samedi afin de choisir les 200 membres de leur parlement : le Conseil national général libyen. Malgré des violences dans l'Est du pays, liées à des revendications autonomistes, le vote s'est déroulé dans de bonnes conditions, les observateurs internationaux estimant que ces élections ont été un succès.

Le taux de participation s'est élevé à 62%, d'après les résultats préliminaires publiés par la commission électorale. Selon les premières estimations connues, les libéraux de l' Alliance des forces nationales devancent les islamistes du parti Justice et Construction.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire